KaZeo
+
princessedenuit
Follow me
Join now
26 Octobre 2014, St Dimitri
Rubriques
Publicité
  Articles de cette rubrique :
 

La Reine de Saba

LA REINE DE SABA

Aquarelle de Alfred Albert et de Paul Lormier, 1862, 22 x 14,5 cm
Bibliothèque-Musée de l'Opéra

Charles GOUNOD : Images de ³La Reine de Saba²

La reine de Saba racontée par les Arabes
Tour à tour, historiens, archéologues, imams et étudiantes arabes nous parlent de la reine de Saba, qu'ils appellent Bilquis. Ce personnage est lié à la foi islamique. Les Yéménites l'évoquent avec fierté, bien qu'à ce jour il n'y ait aucune trace archéologique prouvant son existence. Selon l'Ancien et le Nouveau Testament, le royaume de Saba était immense et très riche. Le barrage de Mareb, capitale de cet empire, faisait partie d'une installation savante qui alimentait la cité en eau et la transformait en oasis. L'histoire raconte que le roi Salomon envoya sa huppe (oiseau légendaire) à la reine et l'invita à adorer le Dieu unique. La reine, avec ses assemblées, fit parvenir à Salomon des présents somptueux pour le mettre à l'épreuve : si Salomon était un prophète, les cadeaux le laisseraient indifférent. Le roi les refusa. Bilquis partit pour la Palestine. Salomon lui réserva une demeure de verre. Lorsqu'elle entra dans ce palais, elle pensa que c'était de l'eau; elle dénuda ses jambes. Réalisant que ce n'était pas la mer, elle dit : "Mon Seigneur, j'étais inique envers moi-même." Et elle se soumit à Dieu...



La reine de Saba vue de Jérusalem
En Israël, le personnage central de l'histoire est Salomon. Un soir, apparaît à sa fenêtre un étrange volatile qui dit au roi : "Je parcours le monde depuis trois mois pour savoir s'il y a encore une contrée qui ne connaît pas ton nom. J'en ai trouvé une : Saba." Le roi invite alors la reine de ce pays. Elle accepte pour mettre Salomon à l'épreuve de ses prétentions, mais il déjoue ses pièges un à un. Subjuguée par la sagesse de Salomon, la reine de Saba embrasse la foi des juifs. Le kabbaliste Moshe Rosenberg a une lecture différente : selon lui, le texte sacré cache des significations secrètes qui révèlent à l'homme un chemin de pensée et d'espoir. Pour certains rabbins, la reine de Saba est l'envoyée de Satan : comme Dalila avec Samson, elle s'est rendue chez Salomon pour découvrir le secret de sa puissance et le détruire. Pour d'autres, c'est une femme superbe venue se convertir. Les gens de la rue l'imaginent noire et très belle. L'héroïne du Cantique des cantiques dit : "Je suis noire, mais oh ! combien belle, oh ! combien pure d'entre les fleurs." Pour les archéologues, toute cette histoire n'est qu'une légende à valeur métaphorique. La tribu des juifs éthiopiens, appelée communément falacha, est souvent considérée comme celle des descendants du roi Salomon et de la reine de Saba. Mais ils récusent aujourd'hui cette descendance.



La reine de Saba racontée par les Éthiopiens
Plusieurs intervenants s'expriment sur la reine de Saba (Makeda). Tout comme les Yéménites, les Éthiopiens sont persuadés qu'elle est née et morte chez eux. Au temple de Yeha, on a retrouvé la trace de la civilisation sabéenne par des inscriptions et des vestiges semblables à ceux du Yémen antique. Le mythe de la reine de Saba est une des bases de l'Église copte éthiopienne. Une fois sacrée reine, elle rendit visite à Salomon et succomba à son charme. De leur union naquit Ménélik Ier. Une frise ancienne décrit en images le voyage de Makeda. Toute son histoire fut consignée scrupuleusement par les scribes royaux dans le livre à la gloire des rois, le Kebra Nagast. Lors d'une visite à son père, Ménélik Ier aurait dérobé l'arche d'alliance, qui contient les tables sur lesquelles sont gravés les dix commandements. Cette arche serait conservée dans la basilique d'Axoum, mais le gardien de l'édifice et le patriarche de l'Église copte, Abune Paulos, restent très évasifs. Certains historiens pensent que la légende relatée dans le Kebra aurait été utilisée à des fins politiques au XIVe siècle afin d'assurer la stabilité de l'État éthiopien. Selon l'un d'eux, elle le serait encore : Hailé Sélassié prétendait bien être un des descendants du roi Salomon et de la reine de Saba...

Claude Lorrain Online

Quelques Sites:Reine de Saba - Wikipédia A pied de Paris à Jérusalem - Pèlerin d'Orient Salomon et la reine de Saba - Wikipédia

La reine Saba 1

[fichier]

@@@200@@@200[/fichier]

La reine Saba 2

[fichier]

@@@200@@@200[/fichier]

La reine Saba 3

[fichier]

@@@200@@@200[/fichier]

Toutes ces vidéos sont RasMichel

Cantique des cantiques

 

 

 

Le vendredi 18 avril 2008 à 22h32 dans Vidéos sur le roi david, salomon,la reine de saba
Poster un commentaire
Pseudo :
Email (Obligatoire) :
Adresse site (facultatif) :
Votre message :
Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?
Vos commentaires sont soumis à validation par le webmaster !
fatima

fatima (Visiteur)
quand a été crée le royaume de saba

Lundi 06 Septembre 2010 à 19:32

Newsletter