• Ronds de fées

    Visit Graphic-Hub.com for all your MySpace Graphic needs!!! 

    Pendant des siècles, les gens étaient convaincus que l'apparition soudaine des anneaux de champignons dans les champs était due à des forces maléfiques. Les éclairs, les météorites, les étoiles filantes et les sorcières ont tous étaient considérés comme agents possibles de ces phénomènes bizarres.
    En France et en Autriche, on a surnommé ces anneaux «ronds de sorcières». En Angleterre, on les a appelés fairy rings (ronds de fées) parce que les fées, semble-t-il, dansaient en rond, puis se reposaient sur les champignons. D'après une légende tyrolienne, la queue enflammée d'un dragon brûlait ces anneaux dans la terre. Selon les croyances populaires aux Pays-Bas, un anneau de champignons marquait l'endroit où le diable avait posé son bidon à lait. En Europe, les gens ont continué à associer les champignons à la sorcellerie jusqu'au milieu du 19e siècle.

    D'après la plupart de ces croyances populaires, toute personne qui entrait à l'intérieur du rond de sorcières risquait un châtiment terrible. Les intrus deviendraient aveugles ou ils boîteraient le reste de leur vie. Au Pays-de-Galles, ces anneaux étaient associés à la fertilité et au malheur. Si un fermier osait labourer un rond de sorcières, il subirait la colère des esprits malins. Dans beaucoup de pays, on croyait que le lait caillerait si une vache broutait à l'intérieur d'un rond.
    Dans certaines cultures, construire une maison dans un champ où poussaient ces ronds de sorcières pouvait porter bonheur. Selon une autre tradition, les champignons marquaient le site d'un trésor caché. Malheureusement, le trésor ne pouvait être découvert sans l'aide des fées ou des sorcières.

    http://home.tiscali.be/meline/fee/cercle.jpg


    On trouve d'autres explications bizarres au sujet des champignons. Dans certains pays d'Afrique, par exemple, les gens regardaient les champignons comme les manifestations des âmes humaines. En Europe centrale, les morilles étaient vues comme l'oeuvre du diable.
    Un conte d'enfant de l'Amérique centrale raconte que les lutins des bois se servent de champignons pour se protéger de la pluie. À l'aube, avant de retourner au monde souterrain, ils abondonnent leurs «parapluies».
    Les champignons sont à l'origine d'autres croyances et superstitions. Autrefois, en Nouvelle-Angleterre, la présence d'un certain champignon, connu sous le nom de death baby (bébé de la mort), était un signe avant-coureur d'une mort imminente. En Suède, au moment de la solstice d'été, les gens jetaient des champignons dans les feux de joie pour éloigner les esprits malins.

    Toujours est-il on ne sait toujours pas pourquoi il y a des ronds de fées...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :