• Néo-druidisme

    Le néo-druidisme est un mouvement d'inspiration maçonnique, né au XVIIIe siècle siècle en Angleterre et relevant des premières manifestations de la mouvance néo-païenne.

    Origines maçonniques


    Le 21 juin 1717, quatre loges maçonniques se réunissent à Londres et fondent la grande loge de Londres. Le 21 septembre 1717, "The Druid Universal Bond" (fraternité universelle des druides) plus connu sous le nom de "Druid Order" (DO), est créé sous l'implusion de John Toland (1669-1722).
    Le 21 novembre 1781, Henry Hurle fonde un second mouvement l'"Ancient Order of Druids" (AOD). Une scission de celui-ci en 1833, va donner naissance à "The United Ancient Order Of Druids (UAOD), friendly society".
    Le 21 juin 1792, Yolo Morganwg réunit à Londres (Primrose Hill) le premier "Gorsedd Beirdd Ynis Prydain" (Collège des Bardes de l'Ile de Bretagne).
    En 1899, une délégation bretonne, invitée dans le cadre de l'Eisteddfod de Cardiff, décide à son tour de fonder le Gorsedd de Bretagne.


    Fondements

    Si, au cours du Moyen Âge, des rites païens ont été notés ici ou là, le véritable fondateur du néo-druidisme est Yolo Morganwg. Il en a élaboré la doctrine et inventé les rites. A ses écrits parus en 1848 sous le titre Yolo Manuscripts, il faut ajouter ceux de William Ab Ithel, Barddas, parus en 1862. La théologie qui est développée appartient au contexte chrétien, sans rapport avec le druidisme antique, qui ne peut qu'exister que dans le cadre de la société celtique.
    La plupart des spécialistes du domaine celtique récuse une quelconque filiation entre le mouvement néo-druidique et la civilisation celtique. Dans leur ouvrage La civilisation celtique, Christian-Joseph Guyonvarc'h et Françoise Le Roux écrivent : " Il n'existe pas, en tout cas, pas plus au Pays de Galles et en Bretagne armoricaine, ou, a fortiori en Gaule d'organisation ou de groupe, ouvert ou fermé, qui dispose d'une filiation traditionnelle remontant aux druides de l'Antiquité. "

    Il existe quatre obédiences principales : le Druid Order, le Gorsedd du Pays de Galles, le Gorsedd de Cornouaille et le Gorsedd de Bretagne.
    L'un des principaux symboles des néo-druides est le Tribann
    Le nombre d'initiés au néo-druidisme serait estimé à deux millions.
    Malheureusement à notre époque ,il existe aussi une minorité d'extrême-droite ayant récupéré le druidisme en créant le nationalisme druidique ce que je trouve innadmissible
    .

     
    L'Arbre Celtique -  

    Assemblée Universelle des Druides d'Arduina 
    Tradition druidique


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :