• La fée Morgane

    La Fée Morgane serait grande avec de longs cheveux noirs brillants et nattés .Son regard serait changeant, de gai et innocent , rêveur et mélancolique , il peut tout aussi bien devenir dur et désanchanté.Elle serait étrange , sauvage et hallucinée comme son Maitre Merlin l'enchanteur et s'habillerai de préférence en blanc , noir et vert .Sa nourriture serait simple et unique puisqu 'elle mangerait que des pommes .Morgane la fée étant à la fois femme , Fée , Sorcière et Savante .Trés tot , elle aurait apprise , les lettres , toutes les sciences , les arts , et ca serait Merlin qui lui aurait enseigné , en plus la medecine , l'astronomie et la magie .Si Morgane est une Fée à la personnalité riche et attachante , elle a aussi un côté "dérangeant" puisqu'elle n'hésiterait pas à aller crier sur tous les toits l'infidélité des irréprochables queteurs du Graal .Mais grace à ses nombreux pouvoirs , elle serait capable de soigner toutes les blessures .Morgane est une fée qui tient dans une main l'amour et d'en l'autre la haine mais n'en est-il pas moins que c'est la fée la plus connue avec la Dame du lac et Mélusine ....( quoi qu'il en soit Morganne reste ma fée préférée )

    [fichier]


    Princess Of Light
    By Robert Miles

    @@@500@@@500[/fichier]


  •  

    O Sombre Déesse !
    En cette nuit où croît ton signe dans l'immensité du ciel,
    Nous t'invoquons
    O toi la Prophétesse qui annonça la léthargie du monde,
    Morrigan la Triple !
    Gardienne des portes du Sidh,
    Viens à nous qui murmurons ton ancien nom ,
    Dispensatrice de la Mort et du Plaisir,
    Maîtresse des armes et de la fureur
    Amante initiatrice des mystères antiques
    Ecoute la voix de tes enfants, nus et assemblés selon les rites,
    Ecoute notre voix, où vibre l'amour, la force et le désir !

    O toi, Noire Corneille,
    Effleure nos âmes du bruissement de tes ailes obscures
    Couvre nous du manteau de tes secrets séculaires,
    O Morrigane !
    Forge notre volonté, que nous trouvions en nous les armes
    Nécessaire à notre vie,
    Notre appel est flèche de désir
    Et notre cœur se gonfle de ta présence !
    Nous te saluons et t'honorons Grand Déesse !

    Moulte joyeuse et gaie, advenante de corps et de membre" la beauté fascinante de la fée Morgane a été chantée par bien des poètes. Mais les romans de la Table Ronde évoquent aussi ses agissements propres à faire et défaire les enchantements jusqu'à faire venir "les dyables de l'enfer"...
    On la dit fille du duc de Cornouailles et d'Ygerne, châteleine de Titangel. La demi-soeur du roi Arthur est élevée par Uter Pendragon et initiée par Merlin. Habile en toutes sciences, dans les arts, et surtout dans la magie, la fée Morgane devient la reine de l'île d'Avallon, domaine des fées et royaume de l'Autre Monde. C'est là où elle recueillera la dépouille du Roi Arthur après la funeste bataille de Camlann.

    Amants infidèles

    En Brocéliande, l'empreinte de la fée Morgane est particulièrement présente dans le Val sans retour où une force invisible retient prisonniers tous les amants infidèles. La légende veut qu'un jour, la fée Morgane, éperdument amoureuse du beau chevalier Guyomard, découvre son infidélité. La fée décide alors de se venger. Elle suit les deux amants et les épie jusqu'à ce qu'ils entrent dans ce qui n'est encore qu'un vallon paisible. Au fond du val, Morgane sort de l'ombre et jette un sortilège, attachant magiquement Guyomard et la demoiselle en ce lieu, à quelques pas l'un de l'autre, les condamnant sans cesse, sans pouvoir se rejoindre. Et les deux amants de demeurer tourmentés par le désir pour l'éternité. Morgane destine également cette peine à tous les hommes coupables d'infidélité et dont l'imprudence est de pénétrer dans le Val sans retour, dit encore Val aux faux amants ou Val Périlleux.

    Mourir de langueur

    La légende dit que nombreux sont les prisonniers de Morgane. Pour tous ces infortunés, la prison est relativement douce. Morgane leur procure musique et jeux. Mais une prison reste une prison et les occupants, peu à peu finissent par mourir de langueur.
    C'est alors qu'un jour, Lancelot rencontre une jeune fille en pleurs qui a perdu son amant. Voulant savoir s'il lui était infidèle, elle l'avait fait entrer dans le vallon de Morgane. Hélas, le jeune homme n'était point ressorti et la jeune fille, inconsolée de son absence, était prête à lui pardonner son infidélité. Lancelot compatit et promet de porter secours au jeune homme afin de le délivrer de l'emprise de Morgane.

    Les maléfices de la fée

    Après avoir emprunté le chemin du Diable, Lancelot parvient à l'entrée du Val où se dresse une tour. Il affronte un dragon, passe une rivière et vient à bout de deux chevaliers gardiens du gué qui disparaissent par enchantement. Lancelot fait alors face à la fée Morgane.
    Les charmes, comme les maléfices de la fée, n'ont aucune emprise sur lui. Lancelot peut alors lever les murs invisibles et délivrer les prisonniers.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique