• Les personnages clés

     

    Robert de Boron écrivit dans son Merlin qu'Arthur obtint son trône en tirant une épée d'un rocher et d'une enclume. Cet acte ne pouvait être effectué que par le Vrai Roi, ce qui signifie le roi choisi par Dieu, ou l'héritier d'Uther Pendragon. Cette épée est certainement la célèbre Excalibur. Dans d'autres récits, Excalibur sort d'un lac portée par une main, et est remise à Arthur peu de temps après le début de son règne par Viviane, la Dame du Lac, une demoiselle sorcière. L'épée pouvait trancher n'importe quoi, et sa gaine rendait son porteur invincible.Ville aussi appelée Camaloth ou Camaaloth


    Excalibur
      Fille des anciens dieux, Excalibur est une épée magique qui leur permit d'accéder enfin au repos. Infatigable croisée, elle fut le fer de l'avènement de cette surprenante religion dont les dieux ne sont qu'un.

    En ces temps, Uther Pendragon était mort. Les Bretagnes divisées sombraient dans le chaos. Des joutes furent organisées, le vainqueur serait proclamé roi. Fichée dans une stèle de granit apparut une épée à la garde ornée de dragons. Excalibur ne sera brandie que par le grand roi des bretons. Tous les barons s'y essayèrent en vain, puis les chevaliers. Seul un page nommé Arthur réussit à la retirer de son socle et devint donc le roi de Bretagne.

    Digne fils d'Uther, Excalibur au côté, le roi Arthur a réuni et pacifié les deux Bretagnes. À sa mort, l'épée fut jetée dans un lac magique.

    L'épée avait la réputation d'être incassable et de trancher toute matière.



    La fée Viviane

    , dite Viviane, la Dame du Lac, recueillit le jeune Lancelot, alors qu'il était encore enfant, après la mort de son père le roi Ban de Bénoïc et de sa mère, la reine Élaine. Elle l'emmena au plus profond d'un profond lac duquel il crut ne jamais pouvoir ressortir, ignorant qu'il s'agissait là du « passage » obligé pour rejoindre le royaume merveilleux et caché d'Avalon, le pays des mages et sorciers.
    Viviane lui enseigna les arts et les lettres, lui insufflant sagesse et courage, faisant de lui un chevalier accompli. Elle le mena alors à la cour d'Arthur, à Camelot, pour y etre adoubé, et le présenta aux chevaliers de la Table Ronde, dont il devint le plus célèbre représentant.
    Selon une des nombreuses variantes de la légende, Viviane, après la mort de sa mère Ygraine, eut soin de Morgane, faisant d'elle une magicienne, tandis que Merlin l'enchanteur prit soin de l'éducation de son demi-frère, le futur roi Arthur.



    Morgane

    , fille d'Ygraine et du duc de Cornouailles, est la demi-sœur, considérée comme méchante par la légende, du roi Arthur. La légende raconte qu'à sa naissance le roi Arthur fut adopté par un chevalier de Galle et sa femme et à l'âge de 15 ans, il sortit une épée de la pierre. Seul le vrai roi de Bretagne pouvait déloger cette épée de la pierre, cela étant donc un message des anciens dieux (celtes). Quelques année plus tard, Morgane envoya sa sœur Margwase afin que celle-ci séduise Arthur devenu roi de l'actuelle Grande-Bretagne. Par la suite un enfant naquit plusieurs mois après. Morgane savait très bien que Mordred (le fils du roi) causerait la perte d'Arthur. Son but était de détrôner Arthur afin qu'elle devienne la suzeraine de la Bretagne. Pendant toutes ces années, elle essaya de tuer son demi-frère, mais Arthur se fit tuer par son propre fils Mordred.

    Selon la version que présente Marion Zimmer Bradley dans Les Dames du Lac, dans laquelle on n'attribue pas à Morgane le rôle de méchante, elle aurait été élevée sur l'île d'Avalon par la déesse Viviane et aurait eu un enfant de son demi-frére le roi Arthur au cours du rituel de Beltane sans savoir qui il était. Elle cherche à protéger la Bretagne de l'influence grandissante des prêtres, notamment par l'intermédiaire de la reine Guenièvre, et à défendre auprès du roi Arthur l'ancienne foi à laquelle est fidèle le petit peuple, qui a reconnu Arthur comme roi et qui lui a confié les objets sacrés comme l'épée Excalibur. C'est elle qui a brodé le fourreau magique de cette épée qui protège Arthur de toute blessure fatale au combat. Elle cherchera par la suite à lui reprendre cet objet sacré, car en ne restant pas fidèle à l'ancienne foi, il a trahi son serment, ses origines celtes et le petit peuple.



    Dans la légende arthurienne, Mordred est le fils du Roi Arthur et de sa sœur, la fée Morgane.
    Merlin avait prédit cette naissance. Le Roi Arthur voulut se débarrasser de cet enfant incestueux et envoya tous les enfants nés le même jour que Mordred dans un bateau mais le bateau coula et seul Mordred survécu. Jusqu'à l'age de 14 ans il a été élévé par un brave homme du nom de Nabur, puis fut amené à la cour où ses véritables origines lui furent révélées.
    Il devint un temps chevalier d'Arthur et participa à quelques joutes et tournois mais perdait la plupart du temps, il ne respectait d'ailleurs que très rarement les règles de courtoisie qui régissaient les tournois, ne faisant qu'augmenter sa réputation de chevalier traître. Il était détesté par les autres chevaliers pour son caractère fourbe et sournois. Il a d'ailleurs tué Sir Lamorak, traitreusement, alors que celui-ci se préparait à partir à la Quête du Graal.
    Selon certaines sources, Mordred aurait également blessé (mortellement) le Roi lors de sa dernière fourberie, en déclenchant une bataille, Arthur parti, pour récupérer son royaume.





    Avalon
    est, dans la légende arthurienne, une île mythologique. Île sacrée dans la tradition celtique, les prêtresses de Ceridwen y ont élu domicile. On ne peut s'y rendre qu'après avoir reçu une forme d'initiation : il faut savoir appeler la barque qui y mène, mais également savoir s'y rendre à pied, au travers d'un labyrinthe marécageux. Le commun des mortels peut y voir « l'île aux Moines », abritant un monastère et servant de lieu de retraite, mais le déchiffrement du mythe est plus complexe. « Avallon » représente le dernier refuge de la tradition celtique, à ce titre l'île correspond davantage à l'Irlande, mais aussi à tout finis terrae où les légendes se conservent.

    Selon la tradition mythologique et littéraire, l'île est entourée de brumes et en son centre se dresse un mont couronné d'un cercle de pierre, un cromlech.

    Disparition de l'île d'Avalon

    Plus la tradition celtique légendaire disparaît, plus Avalon s'éloigne de la terre. Quand Galaad a retrouvé le Graal la religion chrétienne a supplanté les croyances celtiques et l'île d'Avalon a disparue aux yeux du monde. La fée Morgane est devenu reine d'Avalon et d'autres créatures fantastiques tels que les elfes, les fées.




    Camelot
    était le siège de la cour du roi mythique Arthur, souverain de « Bretagne », soit l'actuelle Angleterre, le Pays de Galles et la Bretagne continentale, au sud du mur d'Hadrien. Arthur et la reine Guenièvre y tenaient leur cour où était instituée la Table Ronde.

    Personne n'a pu situer ce lieu légendaire, mais il s'agit vraisemblablement d'une cité ensevelie quelque part en Angleterre, dont l'origine pré-celte remonte à la préhistoire.

    La mythologie celtique est basée sur une tradition orale, historiquement transmise par les bardes. Au Moyen Âge, un certain nombre de monastères entreprirent de coucher les traditions de leurs régions par écrit. C'est de cette source que nous proviennent des romans comme ceux de Chrétien de Troyes, et les chansons de geste.



    La Table Ronde
    réside dans les légendes arthuriennes à la cour de Camaloth du Roi Arthur, dont le royaume s'étend sur les deux Bretagnes.
    La Table Ronde en elle même fut dressée après que Merlin l'Enchanteur eut révélé à Arthur la nécessité de créer une assemblée faite des chevaliers les plus preux afin de retrouver le Graal. La table ronde rappelait qu'ils héritaient de leur place uniquement sur leurs mérites, et qu'ils étaient à ce titre tous égaux. Comme la distance par rapport au roi peut réintroduire une hiérarchie, ce siège est choisi au hasard parmi les derniers. Outre l'intérêt de rassembler les meilleurs chevaliers du royaume, cette table était destinée à recevoir le Graal, quand il aurait été retrouvé.



    Tous les chevaliers appelés à s'assoir à cette Table ont été vite identifiés, sauf un. Quiconque s'asseyait dans le siège vacant sans avoir été élu était englouti par la terre ; c'est pourquoi cette place s'appelait le Siège Périlleux. Il semble que cet ajout où seul le plus pur d'entre eux peut s'asseoir est un rajout chrétien tardif ; en effet dans la légende celtique ce serait Lancelot qui découvre le Graal, mais d'un point de vue chrétien, sa relation adultère avec Guenièvre, la femme du roi Arthur, le rend impur. C'est donc Galaad, le fils de Lancelot, né d'une union illégitime mais pur en lui-même, qui trouvera le Graal, le rapportera à la Table Ronde et s'assiera dans le Siège Périlleux. Ce retour du Graal à la Table Ronde marque la fin des Temps Aventureux, la fin de la quête.




    Un mythe sur la disparition de la Magie



    Dans l'écriture moderne de ce roman, nous trouvons le thème suivant : la Bretagne est corrompue par divers pouvoirs maléfiques, et la quête revient autant à défaire un par un les maléfices auxquels sont soumis les sujets de Bretagne, qu'à trouver le Graal. Une fois le Graal emporté en Palestine, les enchantements et maléfices disparaissent, ainsi que les pouvoirs de Merlin. Excalibur, l'épée du Roi est restituée à la Dame du Lac. D'une certaine manière, le dénouement et les actes trompeurs qu'Uther Pendragon a commis pour engendrer Arthur finissent par avoir une conséquence (amoureux d'une femme, il s'était fait passer pour son mari afin de passer une nuit avec elle, d'où est né Arthur). Ceci, en fait, s'inscrit dans l'idée que la magie dissipée, les enchantements et maléfices disparaissent, et que l'Homme se retrouve à devoir assumer la responsabilité de ses actes.



    Cela paraît bizarre si l'on prend Merlin (dans la version chrétienne) comme représentant du Bien, or ce n'est pas le cas ; il est le fils du Malin qui lui donna le pouvoir de voir le passé, et Dieu le racheta du fait de la pureté des actions de sa mère, et lui offrit le pouvoir de voir le futur. Ainsi, Merlin est similaire au mythe de Prométhée et d'Épiméthée, les premiers des Hommes. Le mythe représente le Mal comme étant bien plus présent que le Bien. Plutôt que de l'attaquer directement et par là de choisir son camp, Merlin préfère laisser aux Hommes le pouvoir de choisir par eux-mêmes leur Destin. La magie, dans le contexte de la quête du Graal, bonne ou mauvaise, altère invariablement le jugement et la perception des Hommes. Nous pouvons nous demander si la Quête du Graal n'était pas une invitation symbolique, non à chercher la source de la magie du monde, mais au contraire à l'éteindre pour profiter pleinement de sa capacité de jugement.


  • Commentaires

    1
    visiteur_un autre pe
    Mercredi 19 Octobre 2005 à 11:10
    l'abb?ico et son tresor! un tresor qu'il aurait decouvert du cot?'auxerre.... Bravo pour ton site ma ,;:"( ! continue a me faire rever!
    gros ca..... bisous!!!
    2
    DOM7
    Mardi 9 Janvier 2007 à 01:02
    bravo je vois que nous avons les m?s lectures et les m?s passions, ma compagne m'a fait un cadeau merveilleux pour noel, FRANNY "ma compagne" m'a offert une r?ique d' EXCALIBUR, elle ne se rend pas encore bien compte de ce que ?repr?nte pour surtout que j'en r? depuis des ann?.
    3
    princessedenuit
    Mardi 9 Janvier 2007 à 13:30
    Je te comprends pr Excalibur , j'lai eu aussi pr mon noel et j'ai ? aussi ?rveill?qu'une enfant devant des jouets .C'est vrai ca repr?nte tellement a nos yeux que pas beaucoup le comprennent, mais ns on sait ;-) bises ?oi et ?ranny
    4
    la main et la plume
    Vendredi 2 Mars 2007 à 16:57
    Bonjour Princesse de nuit,

    Tu es venus chez moi et tu as d?s?n gentil com. Je t'en remercie. Je commen?s ?'ennuyer que plus personne ne le laisse un petit t?ignge de son passage. Si tout le mon ?it comme toi, ce serait bien! Je suis en train de regarder ton espace et je m'y plais. Tout y est concernant l'?ange et j'adore le monde de l'?ange! Je te souhaite un bon wee-kend! Amiti?A bient?La main et la plume.N.G
    5
    visiteur_lili
    Mercredi 12 Décembre 2007 à 16:14
    voila, j'ai pas tellement l'habitude de mettre des commentaires ;-) mais j'ai trouv?on site vraiment g?al et super bien expliqu?=) Merci!
    6
    visiteur_belog
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 17:14
    il est nul ton blog !!!!!!!!
    7
    visiteur_lulu
    Samedi 2 Février 2008 à 14:14
    i love Viviane
    8
    visiteur_Miss_Evan_L
    Samedi 21 Juin 2008 à 11:26
    Hey ! Perso j'?is uen fanfiction sur la d?e Stargate Atlantis avec l'histoire du Graal, merlin, arthur .....

    Vient faire un tour pour lire stp

    --> http://lesjumellesennemies.skyblog.com

    Thank'ss



    L?nde powwaaaaa


    Ps : Tu sais pas parfois o? pourrais traduire du latin m??l ???
    9
    ....................
    Vendredi 12 Juin 2009 à 08:39
    10
    princessedenuit Profil de princessedenuit
    Vendredi 12 Juin 2009 à 19:43
    slt .................. tu px décrypter stp ? TG ne veut rien dire..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :