• La pensée ésotérique

    L'ésotérisme n'est pas une religion. Bien que toute religion en contienne
    des éléments. Et qu'on le trouve à la source de toutes les religions : l'ésotérisme exprime l'unité des religions. L'ésotérisme est une philosophie/sagesse.



    Diverse dans son expression : comme les ruisseaux qui vont vers les rivières, qui vont vers les fleuves, qui vont vers la mer... Cette pensée considère plutôt l'ensemble que les parties : elle tend à unifier plutôt qu'à diviser/analyser.
    Au bas de la pyramide, c'est la multiplicité : la place du marché. Les différences socio-culturelles des divers courants. Mais plus on s'élève dans la pyramide, plus on va de la multiplicité vers l'unité. Les différences s'estompent, pour s'évanouir tout à fait. Des courants qui paraissaient s'opposer viennent à se compléter.
    L'ésotérisme tend aujourd'hui au rapprochement de la science et de la mystique en une sagesse qui les déborde - dans laquelle science et mystique apparaissent comme complémentaires l'une de l'autre, comme la raison et l'intuition.


    De source inconnue, cet enseignement procède de la Conscience Universelle : on le retrouve dans diverses manifestations de ce que le Dr Carl JUNG appelle l'inconscient collectif  , les Archétypes, les Symboles, les Mythes... Traditionnellement transmis surtout par voie orale et dans le plus grand secret, on trouve cet enseignement, ou des éléments de cet enseignement, entre autres:
    chez HERMES, PYTHAGORE, PLATON, PLOTIN, HÉRACLITE d'Éphèse,
    APOLLONIUS de Tyane, SOCRATE, et plusieurs philosophes pré-socratiques; chez
    BOUDDHA, ZOROASTRE, MITHRA, LAO TZE et le Tao, KRISHNA, MOISE, JÉSUS
    dans le Soufisme, l'Hindouisme, le Bouddhisme, le Tantrisme, le Christianisme
    gnostique - la Gnose,les Cathares, les Templiers...
    et les techniques du Yoga; dans le Zen et la Kabbale; les Mystères d'ISIS (Égypte),
    de DÉMÉTER (Grèce), de CYBELE (Perse), la doctrine secrète des lamas tibétains,
    les Livres des Morts (Égypte et Tibet), la Théosophie, le Martinisme, la Rose-Croix, la
    Franc-Maçonnerie ancienne;
    chez BOEHME, FABRE D'OLIVET, SWEDENBORG, GURDJIEFF, STEINER,
    LEADBEATER, JUNG
    chez les Alchimistes : le Comte de SAINT-GERMAIN, FULCANELLI, Robert FLUDD;
    de même que chez certains psychiques, tels que Héléna BLAVATSKY, Daniel
    D.HOME, Edgar CAYCE;
    chez les mystiques, de MILAREPA à RAMAKRISHNA, en passant par SAINT-JEAN
    de-la-CROIX, etc.


    On retrouve aussi l'ésotérisme dans la pensée traditionnelle - soit de sociétés
    primitives, soit de sociétés héritières de grandes civilisations disparues - comme, par
    exemple, dans le vaudou, le chamanisme, l'enseignement des sorciers amérindiens,
    ou encore celui des Kahunas (les Gardiens du Secret) polynésiens...
    On le retrouve enfin dans le psychédélisme mystique.



    La pensée ésotérique est la sagesse la plus ancienne et la seule philosophie qui soit vraiment universelle. Sur les questions essentielles, l'enseignement a toujours été le même partout et le demeure.
    Le mot "occultisme" s'emploie parfois pour ésotérisme. C'est ainsi que PAPUS (le
    Docteur Gérard Encausse) écrit dans Le Spiritualisme et l'occultisme :"... cette
    antique philosophie des patriarches, des initiateurs égyptiens de Moïse, des gnostiques
    et des illuminés chrétiens, des alchimistes et des rose-croix, qui jamais n'a varié
    dans ses enseignements à travers les siècles et qui explique aujourd'hui aussi
    facilement les faits du spiritisme et de l'hypnose profonde qu'elle expliquait lors de la
    dix-huitième dynastie égyptienne les rapports du Kha et du Khou, du corps physique
    et du corps lumineux dans leur action sur le Baï, sur l'Esprit intelligent. Cette
    philosophie est connue actuellement sous le nom d'occultisme..."PAPUS,
    L'Occultisme.Ces lignes ont été écrites au début du siècle. Le mot occultisme paraît avoir aujourd'hui un sens plus restreint que celui que lui donnait PAPUS : il est plutôt
    associé aux sciences occultes et aux pouvoirs psychiques



     ésotérique/exotérique


      "Ésotérisme signifie : de l'intérieur. Enseignement ésotérique : enseignement des
    significations intérieures."
    Louis PAUWELLS, Ce que je crois.

    L'enseignement philosophico-religieux, au sens large, est traditionnellement communiqué à deux niveaux :
    ésotérique : le niveau des initiés, ceux de l'intérieur;
    exotérique : le niveau de l

    a masse, ceux de l'extérieur.



    L'accès à l'intérieur n'est jamais refusé à personne. Il dépend de l'être lui-même d'accéder à l'enseignement ésotérique. C'est une question de choix personnel. Encore que ce choix ne peut être fait, enseignent les Maîtres, que si l'être est parvenu à cette étape de son évolution. À la religion juive, par exemple, correspond le courant ésotérique qu'on appelle la Kabbale; à la religion chrétienne, ceux de la Rose-Croix, des Templiers, des Alchimistes, etc.; à la religion islamique, le Soufisme...
    Mais, encore une fois, dès qu'on s'élève dans la pyramide, on découvre qu'on peut être Soufi sans être Musulman; Kabbaliste, sans être Juif; Rosicrucien, sans être chrétien… Et si on s'élève encore un peu plus, on découvre qu'il existe une communication entre les divers courants. Et que, éventuellement, tous les fleuves se jettent dans la mer...
    Tous les mouvements / groupes / courants sont des moyens de progresser. La Voie consiste même souvent à la chercher. Sur les points essentiels, l'enseignement ésotérique a toujours été le même partout et le demeure.
    Ce qui peut surprendre.
    Pourtant, à la réflexion, il est impossible qu'il en soit autrement. Puisque cette pensée repose sur l'expérience qu'en font les initiés. Or, cette expérience a forcément toujours été la même partout et le demeure. C'est l'expérience personnelle que font les initiés de l'autre réalité - de la réalité de la mort comme, aussi bien, de l'au-delà de l'ego. L'expérience unifie.
    La pensée ésotérique est la seule philosophie/sagesse qui repose essentiellement sur l'explication de la vie et de la mort considérées comme deux aspects complémentaires d'un même phénomène. La preuve que l'on cherche de la survie, elle se trouve sans doute dans l'universalité de l'expérience ésotérique.

    CLASSEMENT DES CASSETTES DISPONIBLES PAR TÉLÉCHARGEMENT conférences Esotériques à voir et à écouter



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :