• L’élément Eau

    L’élément Eau

     
    L’Eau est le deuxième élément ; plus subtil que l’élément Terre, il nourrit la terre, la purifie et s’en imprègne. L’élément Eau est la force de la pureté, de la purification de notre puissance psychique et spirituelle. Toute substance liquide possédant une fluidité expansive comporte une prédominance de l’élément Eau. Dans le corps humain, l’Eau se manifeste dans toute l’humidité et les sécrétions que l’organisme produit et emmagasine.
    Le centre psychique associé à l’Eau est situé dans la région sub-abdominale, c’est le centre du sexe (en sanscrit svadhisthana chakra). L’élément Eau est associé avec la qualité sapide, le sens du goût et la faculté de préhension.
     
    Symboliquement, l’eau pure et claire est son espèce, elle permet la vie, elle transforme nos tendances négatives en les purifiant. Sa force de purification universelle nous stimule à évoluer avec un esprit clair comme le cristal et à communiquer la pureté aux autres.
    La couleur de l’élément Eau est le blanc, couleur de la purification de tout être et de toute chose. Porté sur soi, le blanc préserve l’esprit de toute action négative et donne l’impulsion aux actions pures et désintéressées. L’utilisation de l’élément Eau est primordiale pour la purification, l’évolution spirituelle et occulte.
     
    Comment utiliser l’eau à cet effet puissant et régénérateur ?
    Prenez de l’eau pure d’une rivière ou de toute source non polluée. Consacrez puissamment cette eau comme il est expliqué dans le livre de la Terre. Versez-la sur votre tête pour qu’elle s’écoule lentement sur tout votre corps entièrement nu.
    Prononcez la parole de force de l’élément Eau, la syllabe VAM, elle déclenchera une série de vibrations très purificatrices. Vous sentirez sa puissance limpide entrer dans les moindres parcelles de votre corps, purifiant ainsi votre esprit.
    L’eau consacrée aura sur vous une telle action, que vos vibrations et votre vitalité augmenteront. Vous serez de plus en plus pur intérieurement, et cette pureté cristalline vous la rayonnerez tout autour de vous. La pureté du corps, et surtout celle de l’esprit, sont la condition essentielle pour accéder consciemment à la quatrième dimension (l’astral) et aux dimensions supérieures. Néanmoins, un désir sincère d’évoluer peut aussi vous permettre de vous y rendre.
     

    L’astral (ou quatrième dimension) et la réincarnation
     
    L’astral, dénommé également la quatrième dimension est le monde subtil juste au-dessus de la troisième dimension (le monde matériel).
    Chacun d’entre nous se rend dans l’astral durant son sommeil avec son propre corps astral, que nous en ayons ou non la conscience ou le souvenir. C’est dans cette quatrième dimension que nous rejoignons les êtres d’évolution similaire à la nôtre ou même supérieure. Dans l’astral, tout est lumineux et nos capacités psychiques sont multiples : télépathie, clairvoyance, déplacement du corps astral à la vitesse de la pensée., etc. La source de notre vitalité vient directement du rayonnement de l’Energie Universelle. Les paysages sont très variés, avec une nature astrale extrêmement riche et splendide.
     
    C’est en ces lieux astraux de paix que l’être humain se repose après une plus ou moins longue vie sur terre. Il continue d’y apprendre les connaissances métaphysiques en préparant sa prochaine incarnation dans un monde matériel (troisième dimension).
    Dans l’astral (quatrième dimension), il nous est possible de rencontrer des entités que nous avons connues dans nos vies passées. On peut voir aussi d’autres entités plus évoluées que nous, disposées à nous aider et à nous enseigner la connaissance universelle.
    Supposons qu’une personne meure à la vie terrestre ; son corps astral et toute la vitalité quittent son corps physique en train de se décomposer. Le corps astral, accompagné de la conscience, s’élève toujours plus haut pour atteindre le plan astral. Là, l’entité est accueillie par des guides astraux qui l’aideront à se ressaisir de son expérience sur terre (troisième dimension) et à faire le point sur la vie terrestre qu’elle vient juste de quitter. Si la personne n’est pas très évoluée, son imagination désordonnée lui fera d’abord apparaître des scènes
    fantasmagoriques et illusoires. Dès qu’elle aura pris conscience de ces illusions, les guides astraux lui apparaîtront. Ces entités évoluées l’aideront à prendre bien conscience de son état actuel.
    Elles guideront ce nouvel arrivant qui se rend auprès du Réceptacle Astral. En ce lieu de réception et d'enregistrement de toutes les vibrations de l’univers, il pourra revoir entièrement la vie qu’il vient de passer sur terre.
    Toute son existence défilera devant ses yeux astraux ; il verra le bien et le mal qu’il a faits, les omissions qu’il a commises ou le courage qu’il a pu avoir. Il se jugera lui-même suivant ses actions passées (karma), et il n’y a pas pire juge que soi-même. Ensuite, il décidera de sa prochaine incarnation dans un monde tridimensionnel (la terre ou une autre planète).
     
    S’il s’est jugé favorablement et qu’il n’a plus rien à apprendre sur terre ou ailleurs dans la troisième dimension, il s’élèvera vers des dimensions supérieures, la cinquième ou la sixième dimension par exemple Supposons qu’il décide de revenir sur terre, alors, après une période de repos et de mise au point (la durée de cette période est très variable), il choisira le lieu, la société et la famille où il se réincarnera. Il peut également choisir le sexe de son prochain corps suivant les leçons qu’il doit encore apprendre. Evidemment, sa condition de vie future dépendra des actions (karma) de sa vie précédente.
    Un drogué et un suicidé devront revenir le plus vite possible sur terre dans des conditions bien plus dures, parce qu’ils ont fait preuve de lâcheté en essayant de fuir leurs responsabilités, ayant de ce fait avili leur être profond.
    Si un être était négatif, méchant ou même criminel dans sa vie antérieure, il devra également choisir des conditions d’existence plus dures et moins agréables.
    Ces conditions, il les choisira lui-même, car, venant sur terre, qui est une école d’évolution, il devra résoudre les problèmes dont il n’avait pas encore trouvé les solutions. Dès que la famille est choisie et que la future mère est enceinte, l’entité s’incarnera dans le fœtus durant le sixième mois de la grossesse. Ainsi, elle restera trois mois dans l’utérus de la future mère. Au neuvième mois, dès que ce petit corps physique arrivera à maturité, l’entité fera son apparition en ce monde dans une nouvelle famille, sans aucun souvenir conscient de sa vie passée. S’il en était autrement, cela entraverait sa progression spirituelle.
     
    Prenons un exemple : un homme fut riche et respecté dans sa vie passée ; il se réincarne dans une famille pauvre et mènera une vie de dénuement. Supposons qu’il se rappelle sa vie antérieure d’homme riche et respecté, cela le rendra perplexe et malheureux.
    Il ne sera plus capable de mener à bien sa miséreuse existence actuelle et risquerait de se suicider, afin d’échapper à sa destinée présente. Cette vie pourrait pourtant lui apprendre beaucoup de choses et lui permettre de continuer son évolution.
    L’être humain se réincarne toujours en tant qu’humain, jamais dans le corps d’un animal. De même, l’animal ne se réincarne pas dans un corps humain, mais il poursuit son évolution en se réincarnant dans sa propre race.
    N’oubliez pas que nous sommes les seuls responsables du choix de nos incarnations successives qui nous mèneront en définitive à la Conscience Cosmique.
     

    La quintuple chaîne
     
    1) IGNORANCE
    2) EGOISME
    3) ATTACHEMENT
    4) AVERSION
    5) PEUR DU DECLIN ET DE LA MORT
     
    La quintuple chaîne pousse les êtres humains dans le cycle de la réincarnation sur ce monde ou sur une autre planète tridimensionnelle. L’ignorance en est la cause et les quatre autres (égoïsme, attachement, aversion, peur du déclin et de la mort) en sont les effets. D’eux proviennent aussi l’orgueil, le matérialisme et le fatalisme.
    L’ignorance consiste à ne pas vivre dans l’Amour Universel, et à ne pas voir ou sentir l’unité de tout être et de toute chose dans le Suprême Universel. L’ignorant ne perçoit que sa propre personne et tout est centré sur son ego et ses possessions. De ce fait, il subit la souffrance qu’il génère souvent lui-même.
    Attaché à ses biens, s’il vient à les perdre, il éprouvera de l’aversion pour les causes de son malheur. La peur du déclin de sa personne ou de ce qu’il possède, et, finalement de la mort, deviendra obsédante.
     
    Dès que l’ignorance cesse, la connaissance du Suprême naît dans le cœur de l’être humain, et son évolution progresse rapidement jusqu’à briser la quintuple chaîne une fois pour toutes.
    Le cycle de la réincarnation n’a plus sa raison d’être pour le connaissant. Il devient libre de continuer sa progression spirituelle sur des plans astraux supérieurs, ou même de revenir sur terre afin d’aider l’humanité dans sa quête de Lumière.
     

    Le Réceptacle Astral et l’action (Karma)
     
    Il ne faut pas oublier que toutes nos actions sur terre, qu’elles soient positives ou négatives, sont enregistrées dans le Réceptacle Astral, comme toutes les vibrations passées et présentes de l’univers entier. Le Réceptacle Astral conserve l’histoire de toutes les galaxies et des êtres y demeurant.
    Il est une source infinie d’informations, et il nous est possible de le consulter dans l’astral pendant la nuit lorsque notre corps physique dort profondément et que notre corps subtil, enfin libre, s’élève dans l’astral consciemment. Le Réceptacle Astral nous donne également les probabilités futures : des événements pouvant survenir dans le futur s’y reflètent.
    Tout clairvoyant se met en harmonie avec la vibration du Réceptacle Astral et peut ainsi plonger dans les probabilités futures.
    Peu importe la méthode utilisée ; que ce soit la sphère de cristal, la coupe d’eau ou le miroir, l’action du Réceptacle Astral sur le troisième œil (centre du front - ajna chakra) révèle le passé, le présent et le futur probable.
     
    Nous sommes le produit de nos actions.  Si nous agissons bien, des choses positives nous arrivent, mais si nous agissons mal, négativement, nous nous exposons au négatif, au malheur.
    La loi de l’action (Karma en sanscrit, fatum en latin) nous montre que chaque pensée, chaque acte de notre vie journalière influence notre vie présente et future. Une action amène toujours une réaction, une cause génère un effet.
    Donc, ici et maintenant, vous êtes le maître de votre destinée lumineuse, si vous le voulez bien.
    Agissez avec sagesse, amour et paix ; votre vie incarnera toutes ces trois vertus splendides. Rien, vraiment plus rien, ne fera obstacle à votre évolution glorieuse vers les plans supérieurs et le Suprême Universel.
     

    Le corps astral, l’éthérique et l’intercouche
     
    Dans notre corps physique (de trois dimensions) s’insère un autre corps plus subtil, le corps astral. Ce corps astral vibre plus haut que le corps physique. De ce fait, les molécules du corps astral s’intercalent entre celles de notre enveloppe charnelle.
    Le corps astral est le véhicule de notre entité ; lors du sommeil profond, il s’élève, quitte sa «prison» physique avec la conscience et peut explorer la quatrième dimension et n’importe quel lieu sur terre, dans notre propre galaxie ou dans d’autres.  La plupart des gens ne se rappellent pas leur voyage dans l’astral ; ils en reviennent avec des rêves plus ou moins absurdes. Cela est dû à leur identification trop grande avec le corps physique et le monde de matière. Il existe également d’autres raisons, notamment le manque de mémoire et l’impossibilité de faire la part de l’imagination désordonnée et du souvenir réel de l’astral.
    Lors du voyage astral, lorsque nous sommes hors du corps physique avec notre conscient, le subconscient prend la charge de toutes les fonctions du corps physique. Lors du retour de notre conscient (dans le corps physique), il  peut y avoir interférence avec le subconscient. Si nous ne sommes pas un expert, le subconscient influence notre conscient chargé de souvenirs astraux. Cela produit un rêve plus ou moins incohérent.
    Donc, pour se souvenir des voyages astraux, il faut cultiver une bonne mémoire des rêves et bien les analyser afin de bien discerner le vrai souvenir astral de l’interférence subconsciente. Ce qui est également important, c’est le départ en pleine conscience avec son corps astral et le retour, tout aussi conscient, dans le corps physique. Le corps astral est relié au véhicule physique par la corde d’argent. Ce lien d’argent relie les deux corps au niveau du centre psychique du nombril (manipura chakra).
    La corde d’argent vibre extrêmement fort et vite, bien plus fort que le corps physique ou astral. Vibrations de la vie même, ses subtiles couleurs explosent de blanc bleuté et d’argenté.
    Lors des voyages astraux, cette corde d’argent s’étire entre les deux corps (physique et astral) sans jamais les quitter. Le rôle de la corde d’argent est de permettre la vie du corps physique. Au moment de la mort de celui-ci, la corde d’argent, source de vitalité, se sépare de lui et libère ainsi le corps astral. Tant que le corps subtil est relié à l’enveloppe charnelle par la corde d’argent, il sera obligé de la réintégrer ; c’est ce que l’on appelle la vie sur terre. La corde d’argent nous unit à une source plus élevée de notre être, à la source de notre origine et de notre finalité.
    Cette source s’appelle le Surêtre ; c’est lui qui nous guide, nous aime. C’est vers ce Surêtre, notre nature réelle, profonde et cosmique que nous retournerons par une pleine fusion pour nous élever ensuite plus haut.
    Tout autour de notre corps physique est la manifestation de la vitalité de ce corps.
     
    Ce rayonnement est l’éthérique, ou corps éthérique. Il ressemble à une fumée bleu-gris émanant du corps. Son épaisseur est très variable ; plus une personne a de la vitalité, plus épais sera son éthérique. Son épaisseur variera entre un millimètre pour les plus faibles et douze centimètres pour ceux remplis d’énergie vitale.
    Lors de la mort brutale d’une personne en très bonne santé ayant un épais éthérique, le corps éthérique s’échappe violemment du corps physique. Etant une charge vitale forte, cet éthérique continuera d’exister, mû automatiquement par les idées fixes de son ancien possesseur qui vient de mourir.
    L’éthérique pourra exister aussi longtemps qu’il aura de l’énergie vitale. Mais, au fil du temps, il perdra inexorablement cette énergie vitale et disparaîtra. Entre-temps, il pourra toujours hanter certains endroits favoris de son ancien propriétaire. C’est ainsi que l’on explique l’existence de "fantômes", c’est-à-dire de corps éthériques qui hantent
    certaines demeures auxquelles les habitants précédents étaient
    particulièrement attachés.
    Le corps éthérique (l’éthérique d’un mort) est complètement inoffensif ; c’est tout simplement une charge vitale sans entité.
    Au-dessus de l’éthérique, une zone s’intercale entre celui-ci et l’aura. Cette zone se nomme l’intercouche. Elle est épaisse de plus ou moins sept centimètres et demi et sert de frontière entre l’énergie d’origine vitale qu’est l’éthérique et l’énergie d’origine astrale et spirituelle qu’est l’aura.
    L’intercouche possède des couleurs extrêmement subtiles ne pouvant être perçues que par de très grands clairvoyants. Ces couleurs indiquent l’état mental d’une personne. Par exemple, le blanc signifie un mental stable ; le gris, un mental instable ; le bleu, un mental intellectuel ; le jaune, un mental à tendance spirituelle ; le rosé un mental immature.
     

    L’aura
     
    Juste après l’intercouche, nous trouvons l’aura, puissante vibration aux multiples facettes. Elle entoure tout notre corps physique, s’étendant à plus de deux mètres cinquante centimètres de haut et à plus d’un mètre et demi de rayon, la partie la plus étroite se trouvant aux pieds. Cette vibration spirituelle est magnifique ; elle montre dans tous les détails, grâce à ses myriades de couleurs, l’intégralité de l’évolution d’un être humain.
    L’aura reflète les vibrations de notre entité, elle nous montre tel que nous sommes, avec toutes nos qualités et tous nos défauts. Elle nous fait voir notre état de santé physique et psychique, notre stade d’évolution, nos espoirs et nos craintes.
    L’aura prévient de la présence potentielle de n’importe quelle maladie ; les couleurs au niveau des organes affectés sont alors altérées.
    Tout autour de la tête, l’aura est particulièrement flamboyante. Une véritable fontaine de lumière de toutes les couleurs s’échappe du sommet de la tête et ruisselle sur tout le corps. Les couleurs autour de la tête sont les plus visibles, parce qu’elles sont plus intenses. Elles concernent l’état d’esprit de la personne et son aspect spirituel et occulte.
    L’aura est constamment présente autour d’une entité qui évolue sur terre, dans l’astral ou sur des plans supérieurs, elle nous entoure toujours, jusqu’au moment de la splendide et indescriptible fusion avec notre Surêtre. Je vous ai parlé de l’éthérique, de l’intercouche et de l’aura ; maintenant abordons ce qui protège le tout : la pellicule aurique.
    Elle enferme complètement l’homme, son éthérique, l’intercouche et l’aura. La pellicule aurique est tout à fait transparente, mais vibre sous l’impact vibratoire de l’aura. Elle protège celle-ci. Les pensées humaines apparaissent comme un film sur la pellicule aurique. Un clairvoyant pourra, par psychométrie visuelle, voir se refléter les pensées d’une personne sur cette pellicule aurique en une image très claire.
     
    Les couleurs générales de l’aura et leurs significations
     
    Rouge  clair bon, positif 
     brun égoïste, superficiel 
     sombre irritabilité, méchanceté 
     Pâle nerveux, instable 
     vif orgueil, égocentrisme 
     rouge-rose immaturité 
     brun-rouge obsession sexuelle. 
    Orange jaune orange bon, positif 
     orange-brun paresse 
     orange-vert coléreux, superficiel. 
    Jaune doré haute spiritualité, réalisation profonde 
     vif Honnêteté 
     pâle lâcheté 
     jaune-rouge timidité, faiblesse de corps et d’esprit, obsession sexuelle, irritabilité et complexe d’infériorité 
     jaune-brun maladie mentale. 
    Vert profond bon, guérisseur, médecin à vocation 
     vert +bleu bon éducateur, excellent professeur 
     vert jaune malhonnêteté, négatif, menteur 
     vert bleu honnête, positif. 
    Bleu pâle timide, timoré 
     sombre volontaire, positif 
     très sombre sincère, idéaliste  supérieur, être évolué spirituellement et occultement 
     bleu sombre + jaune or personne de grande réalisation spirituelle et occulte. 
    Indigo  mystique, religieux 
     indigo + rose caractère négatif 
    Violet  dévotion, affection. 
    Gris  déséquilibre, tristesse, faiblesse, maladie 
    Noir (Sombre) verdâtre cruauté, méchanceté 
    Argenté (Blanc)  équilibre, vitalité, positif 
     

    Comment discerner les couleurs de l’éthérique et de l’aura ?
    Dans une chambre faiblement éclairée, dressez un écran d’un tissu de couleur très sombre, noir de préférence, de trois mètres de haut et de deux mètres de large. Mettez le sujet de l’observation dos à cet écran, débarrassé de tous ses vêtements, car les vêtements sont imprégnés de nos pensées et de celles des autres. Si le sujet gardait ses vêtements, cela provoquerait une interférence avec les réelles couleurs de son aura.
    Regardez le sujet nu du coin de l’œil, un peu en biais, d’une manière détendue, comme si vous regardiez dans l’infini. Videz votre esprit de toute pensée ; n’oubliez pas que vous regardez l’aura de cette personne à travers la vôtre. Vos pensées pourraient altérer la vision des véritables couleurs de l’aura de votre sujet d’observation. Petit à petit, vous verrez des champs de force tout autour du corps, et l’éthérique se montrera, couleur gris-bleu comme la fumée.
    Les couleurs de l’aura se préciseront de plus en plus, surtout autour de la tête et au niveau des dix centres psychiques du corps.
    Soyez persévérant, et vous verrez l’aura humaine resplendir devant vous, en vous découvrant la nature de ses couleurs et leurs significations. Tout être vivant est entouré d’une aura resplendissante. Votre propre pouvoir de clairvoyance grandira avec la pratique ; vous serez capable de diagnostiquer une maladie encore non apparue et de la guérir préventivement.
    Votre connaissance des autres croîtra afin de mieux les comprendre et les aider.
     

    Le voyage astral (ou bilocation)
     
    Vous allez tous dans l’astral durant votre sommeil, mais souvent  le souvenir de votre séjour s’évanouit à votre réveil.  Afin de garder ses souvenirs astraux intacts, il faut aller consciemment dans l’astral. C’est-à-dire, sortir de son corps physique en pleine conscience, voyager là où vous le désirez, et revenir en  parfaite conscience dans votre corps avec le souvenir intégral de l’astral.
    Pour ce faire, il faut d’abord s’isoler dans une pièce calme et agréable,   éteindre toutes les  lumières et s’étendre sur le dos sur un matelas pas trop mou. Répétez mentalement plusieurs fois que vous partirez dans l’astral consciemment et que vous n’oublierez rien au retour. Fermez vos yeux et révulsez-les en regardant vers la racine des cheveux en haut du front.
    Pratiquez alors la détente totale décrite dans le livre de la Terre.  Cette détente est capitale et indispensable pour initier la propulsion consciente de votre corps astral.  C’est la première phase du voyage astral.  Respirez lentement, sans forcer, et efforcez-vous de vider votre esprit de toutes  pensées.
    Imaginez ensuite clairement et précisément  que  votre corps astral s’échappe de votre corps  physique.  Voyez-le s’écarter de votre corps, s’élever lentement à un mètre de l’enveloppe charnelle, et flotter dans les airs.  Imaginez bien qu’il se concrétise à un  mètre du corps physique.  Visualisez parfaitement une réplique de vous-même au-dessus de vous.
    Dès que vous aurez bien imaginé ou visualisé cela, vous  aurez l’impression réelle de vous élever.  Dominez bien votre émotion,  sinon le corps astral retombera dans son enveloppe charnelle.
    Si vous vous êtes maîtrisé, alors vous vous retrouverez étonné à un mètre du corps physique en  train de flotter, et vous verrez la corde d’argent qui relie l’ombilic de votre corps physique à celui du corps astral. Maintenant,  si vous voulez vous déplacer dans l’astral, c’est simple :  imaginez que vous allez vers la porte de votre chambre, et directement vous voilà près de votre porte. 
    Vous voulez sortir, et bien passez  à travers la porte et allez au-delà avec votre corps astral.
    Vous pourrez aller partout, marcher ou voler lentement, rapidement ou à la vitesse de la pensée ; rien ne pourra vous faire obstacle. Grâce au voyage astral, il vous sera permis de découvrir tout l’univers et de vous enrichir spirituellement.
    Pour revenir dans votre corps physique, il suffit de penser que vous êtes au-dessus de votre enveloppe charnelle, et, à cet instant, vous y serez directement. Ensuite, laissez-vous absorber par votre corps physique, comme une éponge qui absorbe l’eau. Vous vous réveillerez  alors avec le souvenir précis de votre voyage astral, heureux d’avoir vécu la Réalité et d’étendre vos connaissances spirituelles et occultes.
    N’oubliez pas d’écrire dès votre réveil votre expérience pour vous remémorer les détails de votre  voyage astral. Essayez plusieurs fois, et, avec de la persévérance, vous aurez accès à un monde de Lumière et de Vérité.
    La quatrième dimension sera entièrement à votre disposition, vous y  rencontrerez des  Etres de Lumière, des entités d’une très haute réalisation.  Ils vous guideront dans vos recherches et vous aideront à évoluer.
    Notre planète n’aura plus de secrets  pour vous, avec votre corps astral vous pourrez vous rendre dans son univers intérieur.  Vous serez capable de visiter des galaxies lointaines  et de découvrir de hautes civilisations, puissantes et glorieuses.
     
    Néanmoins, il faut prévenir un éventuel petit incident de parcours du voyage astral. Il peut survenir que vous rencontriez alors des êtres élémentaires. N’en ayez aucune peur. Ils sembleront monstrueux et essayeront de vous effrayer, car ils se nourrissent de cette crainte qui est en fait de l’énergie que vous dépensez. Ne les craignez donc jamais, ils sont inoffensifs.
    Il suffit que vous leur ordonniez de partir, et ils s’en iront. Il est évidemment impossible de ne pas pouvoir revenir dans son corps physique tant que vous serez en vie. Votre corde d’argent vous tirera inexorablement vers l’enveloppe charnelle en vous réveillant à ce monde tridimensionnel.
    Il est aussi possible de se matérialiser avec son corps astral, pour cela il faut abaisser ses vibrations astrales et agir sur l’Energie Universelle afin de concrétiser matériellement le corps astral. Donc, loin de votre corps physique, vous pourrez être vu et même touché.
    Le voyage astral conscient est une expérience extraordinaire d’enrichissement spirituel et occulte ; je vous le conseille vivement.
     

    La transmigration astrale et la possession
     
    La transmigration est la possibilité pour un corps astral de quitter son enveloppe charnelle dans le but de s’intégrer au corps physique de quelqu’un d’autre. Prendre un autre véhicule physique venant d’être libéré par son propriétaire est une opération réalisable par un occultiste universel. 
     
    Illustrons ce qui est avancé par un exemple : supposons qu’un occultiste universel doive rester sur terre plus longtemps que prévu afin de mener sa mission à terme.  Son corps physique est vieux et usé ; il décide, avec la permission d’entités très évoluées, de quitter cette enveloppe charnelle pour une plus jeune.  Mais sans passer par la réincarnation dans un fœtus et une renaissance en tant qu’enfant. S’il se réincarnait normalement, ce serait pour lui une très grande perte de temps, il devrait repasser par l’enfance, l’adolescence... Pour cette raison, il va prendre possession d’un corps adulte avec la permission de son présent propriétaire. Les deux corps physiques doivent posséder un taux vibratoire similaire. 
    Très souvent, sur terre, certains hommes ou femmes  ne désirent plus vivre pour différentes raisons. Les hautes entités contactent par l’astral ces hommes et femmes en leur proposant de placer leur corps physique à la disposition d’occultistes universels qui en ont besoin afin de continuer leur œuvre sans interruption. Evidemment, on permet aux êtres qui font ce don d’augmenter leur évolution spirituelle.
    Au moment de la décision d’échange de corps, l’occultiste se rend avec les entités supérieures auprès de la personne qui a choisi de laisser son corps à une nouvelle occupation astrale.
    Lors du sommeil profond de cette personne, son corps astral s’échappe de l’enveloppe charnelle. Elle rencontre alors le futur occupant (l’occultiste universel) de son corps physique. Au même instant, les hautes entités détachent la corde d’argent de l’occultiste universel et la branchent sur le corps physique de la personne. La corde d’argent de cette même personne est tranchée, détachée définitivement du véhicule physique, l’entité s’envole librement dans l’astral.
    L’occultiste universel, attaché par sa corde d’argent à son nouveau  corps physique, peut l’intégrer avec son corps astral.
    Il s’éveille donc dans un nouveau corps, plus jeune et en meilleure santé. Son ancien corps retourne aux éléments naturels. Il lui faudra un certain temps d’accoutumance dans sa nouvelle enveloppe charnelle. Mais après sept années, ce corps sera complètement le sien et ressemblera par divers traits au précédent.
    La transmigration astrale est très utile, elle donne la possibilité de continuer à exister sur terre sans devoir perdre de temps en se réincarnant.  Ainsi, plusieurs êtres évolués ont transmigré quelquefois pour s’acquitter d’une tâche importante. Il est arrivé qu’ils vivent cinq cents ans sans interruption en transmigrant d’un corps physique à un autre.
     
    Il faut également savoir que certains occultistes universels ont le pouvoir de déloger le corps astral d’un animal et de prendre possession de l’enveloppe charnelle de celui-ci pendant un temps limité. Ainsi par exemple, l’occultiste pénètre dans le corps d’un chat avec son propre corps astral. Il vivra pendant quelques heures tous les sentiments du chat et aura accès à une source très intéressante de connaissances.
    C’est une expérience possible et déjà réalisée.  Une fois qu’elle est achevée, l’occultiste universel rejoint bien sûr son propre corps physique.
     
    Certains cas de possession sont d’un type très différent : ce sont les possessions d’élémentaires. Les victimes en sont des êtres faibles, des drogués, des alcooliques ou même des gens qui ont utilisé certaines forces astrales sans précaution. Ces cas de possession sont très dangereux pour l’intégrité physique et psychique de la personne possédée. Ils sont capables de maltraiter le corps possédé, de le blesser ou même de le tuer.
    L’entité de cette pauvre personne regardera, depuis l’astral, angoissée et impuissante, les dommages occasionnés au corps physique par l’élémentaire. Pour résoudre cette possession malheureuse, il faut faire appel  à un occultiste universel. Il chassera l’élémentaire du corps possédé et rappellera le corps astral qui est à la dérive, puis le réintégrera dans le corps physique, libre cette fois de toute possession élémentaire.
     

    L’action sur les élémentaires
     
    Lorsque vous vous rendez dans l’astral, il vous est possible de rencontrer une forme de vie primitive, qui est à son tout début dans l’évolution universelle. Les esprits élémentaires, comme leur nom l’indique, sont au premier niveau de l’évolution. Ils se trouvent à un niveau supérieur aux formes-pensées qui ne sont que des émanations conscientes ou inconscientes de l'esprit des hommes ou des animaux, ayant une pseudo-vie.
    Les élémentaires ont une vie autonome et sont toujours à la recherche d'énergie vitale pour vivre. La peur des hommes ou des animaux dégage de l'énergie dont les esprits élémentaires se nourrissent. Ils peuvent prendre n'importe quelle forme, grotesque ou le plus souvent horrible. Mais n'en ayez jamais peur, ils ne peuvent vous faire aucun mal.
    On ne les rencontre que dans les basses couches de l'astral.
    Il est rare de les rencontrer lors du voyage astral, mais, dans ce cas, chassez-les en affirmant votre volonté, et ces êtres primitifs disparaîtront, s'effaceront devant votre volonté.. Ils n'importunent que les gens timorés, les peureux, les alcooliques ou les drogués. L'occultiste universel peut les utiliser pour ses œuvres comme on utilise un animal domestique.
     
    Comment donc agir sur eux pour qu'ils vous servent ?
    Muni de la baguette et de la lame occultes, le pantacle sur votre poitrine, vous allez tracer avec du charbon de bois consacré un petit cercle d'un mètre de diamètre, et dessiner à l'intérieur de ce cercle un triangle. Ce cercle se situera à deux mètres de votre cercle de protection.
    Placez dans le triangle un brasero où vous brûlerez des épines de conifères et un peu de farine de blé ou d'orge.
    Disposez près du brasero une petite plaque de plomb carrée gravée du nom que vous désirez donner à l'élémentaire qui vous servira, nom que vous tiendrez toujours secret. Ce cercle, pourvu d'un triangle et des fumigations de conifères et de farine s'en dégageant, vous permettra d'attirer un esprit élémentaire et de l'emprisonner dans le triangle. Vous-même, pendant toute l'opération d'évocation, serez dans votre cercle de protection avec la lame et la baguette occultes tenues dans vos mains (consultez le livre de l'Ether).
    Faites appel à un esprit élémentaire et ordonnez-lui de se mettre dans le triangle. Dès que vous sentez ou voyez un champ de force se manifester au-dessus du triangle, jetez à nouveau des épines de conifères et de la farine sur le brasero. Pointez la baguette occulte vers l'élémentaire ; ordonnez-lui de vous obéir en tout point, et d'apparaître lorsque vous le désirez. Menacez-le de le dévitaliser complètement avec la lame occulte (sans la pointer vers lui) au cas où il ne le ferait pas. Il vous obéira, car il ne peut résister à une volonté forte. Dès qu'il commence à prendre forme, donnez-lui son nom et faites-lui promettre de vous obéir et de venir à chaque fois que vous l'évoquerez en prononçant le nom gravé sur la plaque de plomb. Vous avez le pouvoir de le dissoudre même à distance, avec votre lame occulte, et l'élémentaire doit le savoir.
    Les fumigations de conifères et de farine serviront à le nourrir, par la vitalité qui s'en dégage lorsqu'ils se consument.
     
    Vous pouvez utiliser l'élémentaire à toutes sortes de travaux dans tous les domaines de la vie. Lorsqu'il s'est acquitté de sa tâche, renvoyez-le dans les lieux qui lui sont destinés. Soyez toujours autoritaire avec lui, et n'oubliez pas qu'il vous doit totale obéissance.
    Quand vous avez fini votre opération, prenez la plaque de plomb et emballez-la dans un tissu noir propre. Rangez soigneusement cette plaque à l'abri des regards.
    Pratiquez toujours l'évocation de l'élémentaire bien protégé dans votre cercle de protection, et sortez-en uniquement lorsque l'élémentaire s'en est allé.
    Ne faites agir l'élémentaire que pour le bien, dans le dessein
    d'une entreprise noble et utile aux autres.
     
    La structure subtile de l'être humain, les dix centres psychiques
     
    L’être humain est un microcosme ; tout ce qui existe dans l’Univers se trouve également en lui. Tous les éléments de l’Univers (macrocosme) ainsi que l’Energie Universelle font partie intégrante de son être.
    Dans les corps physique et astral, il y a dix nœuds d’énergie, appelés les dix centres psychiques (chakra en sanscrit). Ces centres psychiques (chakra) sont de véritables relais de force dans le corps.  Ils reçoivent toutes les directives de notre être profond, le Surêtre situé bien au-delà de la condition physique et astrale. Les centres psychiques se situent le long de la colonne vertébrale. Sans ces centres, il n’y aurait  pas de vie. Si l’un des dix centres psychiques était déséquilibré, une infirmité du corps ou du mental se manifesterait.
     
    Il est très important de bien connaître la localisation précise des dix centres psychiques de notre corps. Nous avons donc, en commençant par le bas de la colonne vertébrale : celui de la base, celui du sexe, du nombril,  du cœur, de la gorge, du palais, des sourcils, du front, de la tête, et du sommet de la tête, le dixième.
    Les centres psychiques sont des relais énergétiques qui permettent la cohésion des molécules du corps physique et la vie.
    Au milieu de la colonne vertébrale passe un canal d’énergie qui relie tous les centres psychiques entre eux. Ce canal central (sushumna nadi), de nature ignée, entretient harmonieusement le flux de l’énergie neutre et  passive qui s’écoule en lui à partir du centre psychique de la base (muladhara chakra), siège de la Puissance. C’est par ce canal central (sushumna nadi), depuis le centre psychique de la base (muladhara chakra), que s’élèvera lors de son éveil la Puissance de l’Energie Universelle (Kundalini Shakti). Elle montera en traversant tous les centres psychiques (chakra), et la splendeur de la Conscience Cosmique se réalisera.
    A droite de la colonne vertébrale se situe un autre canal d’énergie ; le canal droit (pingala nadi), de nature solaire ; il part du centre de la base (muladhara chakra) et rejoint le centre de la racine du nez (ajna chakra) en se maintenant du côté droit du corps. Le canal droit (pingala nadi) véhicule l’énergie de polarité positive. A gauche de la colonne vertébrale se trouve un troisième canal d’énergie, le canal gauche (ida nadi), de nature lunaire ; il part aussi du centre de la base (muladhara chakra) et rejoint également le centre de la racine du nez (ajna chakra). Il se maintient du côté gauche du corps. Ce canal gauche (ida nadi) véhicule l’énergie de polarité négative.
    Les trois canaux se rencontrent pour former un premier noeud d’énergie au niveau du centre de la base (muladhara chakra), un second au niveau du centre du cœur (anahata chakra), et un troisième au niveau du centre de la racine du nez (ajna chakra). A partir de ces trois canaux, celui du centre (sushumna nadi), de droite (pingala nadi) et de gauche (ida nadi) s’étirent des milliers d’autres canaux ; ils répartissent harmonieusement l’Energie trinitaire (neutre, positive et négative) dans tout le corps et maintiennent sa cohésion.
    Les deux canaux droit et gauche (pingala, ida) alimentent passivement le centre psychique de la base, siège de l’Energie Universelle (Kundalini Shakti). Mais, lors de l’éveil de l’Energie Universelle, les deux énergies positive et négative des canaux droit et gauche (pingala et ida) sont drainées à l’intérieur du centre psychique de la base, et de là se précipitent dans le canal central (sushumna nadi) en s’unissant à l’énergie neutre.
    Cette formidable trinité d’énergie éveille l’Energie Universelle (Kundalini Shakti).
     

    Les dix centres psychiques et leurs puissances :
     
    1) Le centre psychique de la base (muladhara chakra)
     
    Il est situé à la base de la colonne vertébrale entre les organes génitaux et l’anus. Il excite le sens de l’odorat (nez) ; c’est le siège de la faculté de locomotion (pieds), sa qualité est
    la cohésion.
    Il se trouve juste en-dessous du noeud où se joignent les trois principaux canaux (sushumna : centre, pingala : droit, ida : gauche). De ce centre sortent quatre canaux secondaires irradiant fortement. Ce centre psychique correspond à l’élément Terre et au plan physique tridimensionnel ; sa couleur est le jaune et sa parole de force (mantra) est LAM. Cette vibration puissante, LAM, rayonne dans tout le centre psychique.
    Par la méditation profonde sur ce centre, on obtient tout les pouvoirs de la  Terre : force, cohésion, force sexuelle et attraction sur tous les êtres.
     

    La connaissance de l’Energie Universelle se produit ainsi
    que la manière de l’éveiller. Ce centre est le siège de l’Energie
    Universelle de polarité négative (Kundalini Shakti) dont la
    parole de force est KLIM.
     
    2) Le centre psychique du sexe (svadhishtana chakra).
     
    Il est situé à la racine des organes génitaux. Son élément est l’Eau, ses qualités sont la contraction et la fluidité ; il excite le sens du goût (langue) ; c’est le siège de la faculté de préhension (mains). Du centre rayonnent six canaux secondaires. Il correspond au plan astral de la quatrième dimension ; sa couleur est le blanc et sa parole de force VAM. Par la méditation profonde sur ce centre, on reçoit tous les pouvoirs de l’Eau :
    pureté, clairvoyance, maîtrise de soi et augmentation de la durée de vie.
     
    3) Le centre psychique du nombril (manipura chakra).
     
    Il est localisé dans la région ombilicale. Son élément est le Feu, sa qualité  l’expansion ; il produit la chaleur et excite le sens de la vue (yeux). Il est le siège de la faculté d’excrétion (anus). Du centre irradient dix canaux secondaires. Il correspond au plan astral de la cinquième dimension, sa couleur est le rouge et sa parole de force (mantra) est  RAM.
    La méditation profonde en ce centre nous donne tous les pouvoirs du Feu : illumination spirituelle, force d’action sur l’Energie Universelle (Kundalini), voyage conscient dans l’astral, être toujours en très bonne santé et plein  d’énergie, la chaleur interne.
     
    4) Le centre psychique du cœur (anahata chakra).
     
    Il est situé dans la région du cœur. Son élément est l’Air, sa qualité est cinétique ( mouvement général) ; il excite le sens du toucher (peau). Il est le siège de la faculté de génération (pénis, vagin).
    Là se rencontrent les trois canaux principaux (central - sushumna, droit - pingala, gauche - ida). De ce centre rayonnent douze canaux secondaires. Il correspond au plan astral de la sixième dimension ; sa couleur est le vert et sa parole de force (mantra) est YAM.
    La méditation profonde sur ce centre nous fait acquérir tous les pouvoirs de l’Air : la dévotion parfaite, l’amour, la pureté du cœur et de l’esprit. Un son puissant d’amour s’y fait entendre lors de la méditation (clairaudience).
    Juste sous ce centre du cœur, au plexus solaire, existe un autre dénommé le centre solaire (hridaya chakra). Ce centre solaire accumule l’énergie vitale dans le corps ; il est la pile vitale du corps physique. Ensuite, il répartit cette énergie dans les moindres parties du corps. Lors de la méditation profonde, ce centre palpite légèrement et distribue son énergie vitale. Il y a huit canaux secondaires qui partent du centre solaire (hridaya chakra). Il est intimement lié au centre du cœur (anahata chakra).
     
    5) Le centre psychique de la gorge (vishuddha chakra).
     
    Il est localisé dans la région de la gorge. Son élément est l’Ether, sa qualité l’ouverture de l’espace ; il excite le sens de l’ouïe (oreilles). Il est le siège de la faculté de la parole (bouche).
    De ce centre rayonnent seize canaux secondaires. Il correspond au plan astral de la septième dimension, sa couleur est le bleu et sa parole de force (mantra) HAM.
    Par la méditation profonde sur ce centre, nous recevons tous les pouvoirs de l’Ether : connaissance parfaite dans tous les domaines, lévitation, volonté, clairvoyance et éloquence. Il donne aussi la maîtrise sur la faim et la soif. 
     
    6) Le centre psychique du palais (lalana chakra).
     
    Il se situe au niveau du palais. Son élément est l’Ether, ses qualités la fraîcheur et l’humidité ; il excite la salivation. Il est le récepteur de l’énergie qui s’écoule du centre du sommet de la tête (sahasrara chakra). De ce centre partent douze canaux secondaires. Il correspond au plan astral de la septième dimension comme le précédent ; sa couleur est le rouge et sa parole de force est HAM. Ce centre (lalana chakra) est relié au centre de la gorge (vishuddha chakra).
    En méditant sur ce centre, on acquiert des pouvoirs psychiques multiples, surtout on obtient de goûter à la fraîcheur et à la puissance splendide de l’Energie Universelle venant du centre du sommet de la tête (sahasrara chakra).
     
    7) Le centre psychique des sourcils (entre les sourcils - ajna chakra).
     
    Nommé également le troisième œil, ou l’œil de la sagesse (jnana shakshu). Il est au-delà des cinq éléments et c’est le siège du mental. Ce centre de lumière est le point de rencontre des trois canaux (nadi), sushumna - canal central, ida - canal gauche, et pingala - canal droit. Le troisième œil est un centre très puissant et splendide. Sa parole de force est OM qui représente le Suprême Universel. Deux canaux secondaires (nadi) éblouissants en sortent. Sa couleur est le blanc immaculé. Il correspond à la huitième dimension du plan astral.
    La méditation profonde sur ce centre est extraordinaire ; elle confère tous les huit pouvoirs psychiques majeurs et les trente-deux mineurs. Les bénéfices de cette méditation sur le centre du troisième œil sont inestimables ; toutes nos actions (karma) négatives sont brûlées et l’on dépasse de très loin les limitations de la vie sur Terre. On devient un être de lumière et un Sage universel.
     
    8) Le centre psychique du front (manas chakra).
     
    Il est localisé au niveau de la racine des cheveux. Siège du mental supérieur et de toute intellection, il est au-delà des cinq éléments  Six canaux secondaires en partent. Sa parole de force est OM.  Il est au-delà des couleurs.
    Méditer sur lui confère les mêmes qualités que si l’on médite sur le centre du sommet de la tête (sahasrara chakra) ; il lui est intimement lié.
     
    9) Le centre psychique de la tête (soma chakra).
     
    Il se situe entre la racine des cheveux et le sommet de la tête. Etant également au-delà des cinq éléments, il est le siège de l’Energie Universelle de polarité positive. Seize canaux secondaires rayonnent à partir de ce centre. Sa parole de force reste OM. Il correspond à la neuvième dimension du plan astral. Le centre de la tête (soma chakra) est profondément relié au centre du sommet de la tête (sahasrara chakra).
    La méditation parfaite sur ce centre nous plonge dans l’union avec l’Energie Universelle, indescriptible et magnifique.
     
    10) Le centre psychique du sommet de la tête  (sahasrara chakra).
     
    Voici maintenant l’ultime centre psychique. Il est localisé au
    sommet de la tête. Ce chakra universel est le centre de la fusion
    totale et définitive avec notre Surêtre. La dualité est abolie et
    l’entité n’est plus une entité distincte, mais complètement unie
    dans la fusion des fusions, l’Ultime.
    De ce centre de splendeur jaillissent mille canaux secondaires qui, comme une fontaine, ruissellent en tous les corps, physique et astral. Il correspond aux neuvième et dixième dimensions, respectivement celles du Surêtre et de l’Energie glorieuse et Universelle. OM est sa vibration omnipotente et omniprésente resplendissant dans toutes les dimensions astrales et les centres psychiques (chakra).
         
    Voici la traduction exacte de la terminologie sanscrite :
     
    Muladhara chakra :  roue du support de la base 
    Svadhishtana chakra :  roue de son propre siège 
    Manipura chakra :  roue d’abondance de joyaux 
    Hridaya chakra :  roue du cœur 
    Anahata chakra :  roue du son non frappé 
    Vishuddha chakra :  roue de purification 
    Lalana chakra :  roue du palais 
    Ajna chakra :  roue du commandement 
    Manas chakra :  roue du mental 
    Soma chakra :  roue du nectar 
    Sahasrara chakra :  roue des mille 
     
    Les centres psychiques (chakra) continuent d’exister dans le corps astral après la mort du corps physique.
     
    Les pouvoirs psychiques
     
    Enumérons maintenant les huit pouvoirs psychiques majeurs et les trente- deux pouvoirs psychiques mineurs que l'on acquiert lors de l'éveil et de la montée de l'Energie Universelle (siégeant dans le centre de la base, muladhara chakra).
     
    Les huit pouvoirs psychiques majeurs :
     
    1)  Réduire le corps en un atome des plus ténus
    2)  Rendre le corps extrêmement léger
    3)  Rendre le corps immensément grand
    4)  Capacité d'acquérir tout ce que l'on désire
    5)  Avoir la possibilité de prendre toute forme voulue
    6)  Avoir toujours sous son contrôle les cinq éléments
    7)  Pouvoir de créer et de disperser tous les éléments et tous les êtres  
    8) Modifier tous les éléments à souhaits
     
    Les trente-deux pouvoirs psychiques mineurs :
     
     1)  Maîtrise sur la faim et la soif
     2)  Domination sur le chaud et le froid
     3)  Indifférence à l'attraction et à la répulsion
     4) Clairvoyance
     5)  Clairaudience
     6)  Maîtrise du mental
     7) Adopter la forme physique voulue
     8) Pratiquer la transmigration, c'est-à-dire rentrer dans le corps d'un autre     
     9)  Télépathie avec tous, hommes et animaux
    10) Voyance de l'aura de tous les êtres
    11)  Psychométrie
    12)  Action psychique d'influence sur les humains, les animaux et les végétaux
    13)  Lévitation du corps physique
    14)  Agir sur l'avenir à volonté
    15)  Quitter son corps physique définitivement, quand on le désire
    16)  Rentrer en contact étroit avec les Etres de Lumière
    17)  Transmuter les métaux en or
    18)  Ne jamais être malade
    19)  Guérir toute maladie
    20)  Connaître toutes ses vies antérieures
    21)  Maîtriser les éléments naturels (pluie, vent, foudre...)
    22)  Connaître la raison de toute chose
    23)  Voyage astral dans les plans supérieurs
    24)  Demeurer dans les plans supérieurs et revenir sur terre au moment choisi
    25)  Dialoguer avec tous les animaux
    26)  La faculté de transformer son visage et tout son corps en une très belle forme
    27)  Transformer le corps physique en une forme subtile
    28)  Posséder une force accrue suivant la nécessité
    29)  Devenir indestructible et lumineux
    3O)  Empêcher tout mal
    31)  Transformer le mal en bien
    32)  Posséder la puissance de permettre à tous d'évoluer.
     
    Tous ces pouvoirs merveilleux apparaîtront immédiatement lors de la montée complète de l'Energie Universelle (Kundalini Shakti) et de son établissement dans le dixième centre psychique, celui du sommet de la tête (sahasrara chakra).
    Certains pouvoirs se manifesteront lors de l'éveil de l'un ou l'autre des dix centres psychiques (chakra).
    Utilisez toute votre énergie pour devenir un être de lumière rempli de Sagesse, de Paix et d'Amour. L'aide reçue des PUISSANCES vous guidera à chaque étape de votre évolution occulte et spirituelle.
     

    Les dix dimensions
     
    J’ai mentionné à plusieurs reprises les différentes dimensions du plan astral. Je vais expliquer et décrire, autant que me le permet la langue humaine, les dimensions de la première à la dixième.
     
    Commençons par la toute première dimension.
     
    Dans la première dimension, nous rencontrons des énergies à l’état brut, des amas fluidiques ou substances éthériques prêts à prendre n’importe quelle forme sortant d’une pensée humaine ou animale. Ces amas fluidiques se modèlent suivant les pensées qui les magnétisent.
     
    Dans cette dimension, ou unidimension, on ne peut pas vraiment parler d’existence structurée et durable ; les formes pensées émises par l’homme s’y concrétisent pour un continuum de temps limité et puis changent de forme fluidique. Dans la deuxième dimension, les énergies sont structurées en êtres élémentaires. Ces êtres élémentaires, comme leur nom l’indique,
    sont au tout premier stade de l’évolution ; c’est la première étincelle de vie structurée, la première étape de l’évolution spirituelle.
     
    La deuxième dimension est le domaine des êtres bidimensionnels (à deux dimensions) possédant une gaine élémentaire d’aspect  grotesque et mues par des «instincts» de survie dans leur plan. Souvent, ils se nourrissent de la peur des gens qui à ce moment dépensent leur énergie. Ces êtres élémentaires essayent de prendre la vitalité des êtres humains et animaux afin de devenir plus fort. C’est pour cette raison qu’ils hantent souvent les gens faibles mentalement, les alcooliques, les drogués, les jeunes gens peureux lors de leurs puberté, car à ce moment l’enfant dispose d’un grand potentiel d’énergie.
    Enfin, les êtres élémentaires sont utilisés par l’occultiste universel pour ses actions, un peu comme l’on utilise des chiens à différents travaux. Ces élémentaires ne sont pas vraiment nocifs, mais plutôt primitifs et sans intelligence structurée. N’en ayez jamais peur et ils ne s’attaqueront jamais à vous ; bien au contraire, ils vous obéiront. Avec le temps, ils évolueront pour s’incarner en tant qu’êtres humains ou animaux.
     
    La troisième dimension est notre dimension de longueur, épaisseur et largeur. Elle est la dimension de notre corps physique.
    Nous venons en ce monde tridimensionnel afin d’évoluer et d’apprendre les leçons de la vie sur une planète. Ce monde est une école où nous avons énormément à apprendre et à nous élever vers la Source de toute vie et de toute chose, le Suprême Universel.
     
    La quatrième dimension ou astral est la dimension où nous nous rendons avec notre corps astral lors de notre sommeil.
    C’est la dimension du Réceptacle Astral et des corps vital et astral. Lors de notre mort physique, nous retournerons dans la quatrième dimension et préparerons notre future réincarnation, si nous avons encore à apprendre sur une planète tridimensionnelle.
    Autrement, nous irons sur des plans supérieurs d’évolution.
     
    La cinquième est une dimension supérieure. Dès que l’on y accède, on ne doit plus revenir dans un monde tridimensionnel ou quadridimensionnel. C’est le monde du corps de conscience ; dans ce plan de lumière, nous aidons les êtres et les choses à évoluer.
     
    La sixième dimension est le plan qui succède à la cinquième dimension ; c’est le monde du corps de béatitude, un univers magnifique où les Etres de Lumière, les Protecteurs, sont responsables de l’harmonie d’un ensemble de peuples et d’êtres.
     
    La septième dimension succède à la sixième. C’est un monde de splendeur et de gloire inimaginables, le plan du corps de splendeur, une dimension où les Etres de Lumière, les Supra-protecteurs, prennent en charge l’évolution de planètes et de galaxies entières.
     
    La huitième dimension est la dimension ou plan ultime. C’est le corps de fusion avec notre Surêtre, Splendeur, Gloire, Vérité et Sagesse Parfaites et Insurpassables.
     
    La neuvième dimension est la "dimension" du Surêtre, de la Splendeur de notre nature réelle et de la Conscience Cosmique.
     
    La dixième "dimension" est celle de l’Energie Universelle, Puissance de Création, Préservation et Transformation venant du Suprême Universel qui est en tout et hors de tout, temporel et intemporel, inconcevable, inimaginable et au-delà de tout attribut.
     
    Les sept corps de l’évolution et leur sphère d'action dans l'être en parallèle avec les dimensions :
     
    1)  Corps physique régit la matérialité troisième dimension 
    2)  Corps vital (éthérique) régit la vitalité troisième et quatrième dimensions 
    3)  Corps astral régit le mental quatrième dimension 
    4)  Corps de conscience régit l'intellect cinquième dimension 
    5)  Corps de béatitude régit le spirituel sixième dimension 
    6)  Corps de splendeur régit le transcendant septième dimension 
    7)  Corps de fusion régit la Réelle Nature huitième dimension 
     
    Les corps de splendeur et de fusion sont appelés les deux corps ultimes, car, ces corps étant très proches du Surêtre, la conscience devient universelle. Les sept corps de l’évolution commencent par l’étincelle première de la vie spirituelle, venant du Surêtre et de l’Energie Universelle. Cette étincelle spirituelle se manifeste par les gaines élémentaires des première et deuxième dimensions. Elle prend réellement forme dans la deuxième dimension.
     

    Les mondes parallèles
     
    Notre monde physique, soit tridimensionnel, a différentes polarités et différents niveaux de vibration. Par exemple, certaines galaxies très lointaines de la nôtre vibrent plus haut.
    De ce fait, les êtres qui y demeurent ont des facultés très supérieures à celles des habitants de la terre.
    Il y a aussi les mondes parallèles, non de vibration supérieure, mais de polarité opposée à celle de la terre.  Dans le voisinage de la terre se trouve en quelque sorte sa planète jumelle, de polarité diamétralement opposée ; c'est un monde d'antimatière. La vie s'y développe comme sur la terre, et des civilisations croissent et décroissent continuellement. Il est évidemment impossible d'arriver à voir ce monde ou d'y envoyer
    des engins spatiaux.
    Les mondes parallèles sont pour nous comme le négatif d'une photographie, ou comme le négatif d'une batterie qui ignore le positif ou vice-versa. Les gens vivant sur un monde parallèle ont les couleurs de l'aura inversées par rapport aux nôtres.
    Le voyage astral nous permet de visiter ces mondes parallèles. Il est advenu, dans certaines rares occasions, de pouvoir y pénétrer physiquement, par accident. Je m'explique :
    à certains moments, et dans des endroits comme le Triangle des Bermudes, ou au large des ”les Shetland au nord de la Grande-Bretagne, ou dans d'autres lieux qui peuvent être très variables, la polarité de la terre faiblit et devient d'une certaine manière neutre. De même, dans des lieux similaires du monde parallèle, la polarité faiblit et passe aussi simultanément au neutre.
    Donc, pour un bref instant, les deux mondes communiquent ensemble. Si, à cet instant, des hommes se trouvent à cet endroit, ils disparaissent instantanément de notre planète et se retrouvent complètement hébétés sur une autre planète qui est le monde parallèle. Vous pouvez imaginer les efforts d'adaptation qu'ils devront fournir pour pouvoir s'habituer à une nouvelle planète possédant une civilisation différente de la nôtre.
    Au cours de l'histoire, des gens ont subitement disparu devant les yeux mêmes de leurs amis ou parents qui les suivaient à une certaine distance, mais hors du champ de la polarité neutre ne faisant communiquer les deux mondes que très brièvement. Ensuite, les polarités normales se sont rétablies, et les personnes disparues de cette façon ne peuvent plus jamais revenir en notre monde.
    Tant qu'une personne est hors du champ neutre, elle ne peut pas passer dans le monde parallèle. Comme ce champ fluctue très vite et revient à son mode normal, si une personne se trouve quelques secondes plus tard à l'endroit même où son compagnon a disparu, rien ne se passera, puisque les polarités habituelles se sont rétablies entre notre monde et le monde parallèle.
    Il y a quelques années, une petite jeune fille jouait dans la neige à une cinquantaine de mètres de la maison familiale. Ses parents la regardaient jouer. Subitement, devant leurs regards angoissés, la petite fille disparut. Ils se précipitèrent à l'endroit même où elle jouait et ne trouvèrent rien, sauf ses traces de pas dans la neige qui s'arrêtaient brusquement. La petite fille avait été emportée dans le monde parallèle. Et, le temps que les parents paniqués arrivent sur le lieu de la disparition, le champ de polarité neutre changea et redevint normal.
    Si les parents avaient été très rapides, ils auraient également été emportés sur le monde parallèle, et auraient pu rejoindre leur petite fille. Heureusement, ces cas sont rares, et, lorsqu'il y a naissance d'un champ neutre sur terre et sur le monde parallèle, cela se passe souvent en plein océan ou dans des endroits désertiques. 
     
     
    Le cristal et la cristalomancie
     
    Pierre de lumière, le cristal est depuis toujours la pierre de l’Occultisme Universel. Sa puissance vibratoire agit directement sur le troisième œil (ajna chakra). Elle provoque une forte accélération des vibrations du troisième œil, et, de ce fait, sensibilise l’esprit aux dimensions supérieures. Le cristal permet de rentrer en contact avec les Etres de Lumière, et de recevoir leur puissance.
    Le cristal de roche ou de synthèse a une action analogue ; on peut utiliser l’un comme l’autre indifféremment. On emploie d’habitude une sphère de cristal dénuée de toute imperfection, sans tache ni bulle. Sa grandeur est variable suivant les usages. 
    Pour une utilisation personnelle, un diamètre de sept centimètres est largement suffisant, mais pour un emploi collectif, le diamètre minimal sera de dix centimètres.
    La puissance du cristal est utilisée lors de séances de clairvoyance et lors d' Evocations aux Entités de Splendeur.
    Quand nous faisons appel au cristal, il s’illumine et nous livre les secrets du passé, du présent et du futur.
     
    Comment l’utiliser efficacement dans la cristalomancie (voyance avec un cristal) ?
     
    Avant de commencer toute opération de clairvoyance, gardez-vous des influences négatives en portant sur vous un talisman de protection.
    D’abord, il faut se procurer une sphère sans défaut. Ensuite, nettoyez-la dans de l’eau courante avec du savon, afin d’éliminer toute influence étrangère, ce qui la démagnétisera.
    Séchez-la avec un essuie propre, réservé à cet effet.  Dès que cela est fait, vous devez la magnétiser personnellement en la touchant très souvent. Habituez-vous à son contact et même, pourquoi ne pas dormir avec elle ! Le cristal doit faire partie de vous-même ; vos vibrations se mettront au diapason des siennes.
    Une symbiose s’établira entre vous et la sphère de cristal. Dès que vous sentez vraiment cette harmonie régner et la sphère devenir, d’une certaine façon, une partie intégrante de vous-même, vous la consacrerez.
    La consécration devra être parfaite et opérée avec une concentration soutenue. Prenez la sphère de cristal dans vos mains, mettez-la quelques secondes au contact de votre troisième œil, au niveau du front. Déposez-la ensuite sur un tissu de soie noire.
     Mettez vos deux mains à plus ou moins cinq centimètres de la sphère. Voyez votre énergie passer puissamment par vos mains et la communiquer à la sphère. La consécration permettra de vous connecter avec la vibration de base du cristal et d’établir ainsi une relation complète entre vos vibrations et les siennes.
     
    La voilà enfin prête à vous révéler le passé, le présent et surtout l’avenir. Pour voir dans la sphère de cristal, il faut bien savoir ce que vous désirez connaître, et vous préparer durant une période de sept jours où vous vous efforcerez de rester calme et en paix avec vous-même et les autres.
    Le jour venu, isolez-vous dans une chambre très faiblement éclairée. Installez-vous  dos à une lumière tamisée, face au nord ou à l’est. Prenez votre sphère de cristal avec vos mains lavées
    au préalable. Mettez-la en contact avec votre front pendant quelques secondes, au niveau du troisième œil (ajna chakra).
    Ensuite, déposez la sphère sur un tissu de soie noire placé sur une petite table. Vous devez apercevoir uniquement les contours de la sphère, il ne doit y avoir aucun reflet de lumière sur le cristal. Faites le vide mental, évitez de penser à quoi que ce soit. Regardez maintenant la sphère dans l’infini, plongez-vous dedans et surtout ne bougez pas. Votre sphère s’illuminera, elle sera comme traversée d’éclairs et de champs de force de toutes parts. Vous aurez aussi l'impression qu’elle grandit et une sensation de chute se produira ; restez immobile et gardez votre calme.
    Après un certain temps, la sphère de cristal disparaîtra et vous verrez un écran laiteux devant vos yeux. Essayez de le percer, de passer au travers, et d’un coup l’écran s’effacera. La scène recherchée, du passé ou du futur, apparaîtra devant vous.
    Dès que la séance est finie, remerciez votre sphère de cristal en la touchant avec votre front brièvement. Lavez-la soigneusement pour que disparaissent les impressions de la voyance et séchez-la avec un essuie propre. Emballez la sphère dans son tissu de soie noire propre afin de l’isoler des influences étrangères.
    Ne permettez à personne d’autre que vous de regarder la sphère de cristal ou de la toucher, sinon elle lui communiquera ses pensées, ce qui polluera votre future cristalomancie.
    Si vous faites une clairvoyance pour quelqu’un, demandez-lui d’abord de se laver les mains, ensuite, donnez-lui la sphère pour qu’elle l’applique à son front pendant quelques secondes, en pensant à la question voulue.
    Dès que cela est fait, elle vous remettra le cristal. Après, opérez le contact avec le troisième œil, et vous serez prêt à commencer la voyance.
     
    Il existe une autre façon de procéder, plus rapide que la précédente.
    Installez-vous dans une chambre très sombre, et déposez la sphère sur un tissu de soie noire étalé sur une petite table.
    Placez une bougie allumée derrière la sphère ; celle-ci doit donc se trouver entre vous et la bougie. Plongez-vous dans la sphère en posant mentalement la question désirée par trois fois. Ne pensez plus à rien, et vous verrez apparaître la réponse à votre question.
    Soit une scène complète surgira devant votre écran mental, soit des images symboliques agréables ou désagréables correspondant à une réponse positive ou négative se présenteront à vous.
    Après la séance, éteignez la bougie, nettoyez la sphère de cristal et emballez-la dans son tissu de soie noire. N’oubliez pas de la remercier par un contact bref avec votre front, et rangez-la dans un endroit sûr. Ne l’exposez jamais au soleil ; sa lumière pourrait la démagnétiser complètement.
     
    Vous pouvez utiliser aussi, au lieu de la sphère, une coupe de cristal unie et sans motifs, remplie d’eau formant un léger ménisque à sa surface. Dans une chambre éclairée par une lumière tamisée, placez la coupe sur un tissu noir et remplissez-la d’eau. Consacrez la coupe et l’eau de la même manière que la sphère de cristal, comme décrit plus haut, et fixez vos yeux, sans aucune tension, sur la surface de l’eau.
    Pénétrez l’élément, et voyez l’infini se présenter à vous.
    Dès que votre séance est terminée, jetez l’eau et nettoyez la coupe à l’eau courante ; séchez-la avec un essuie propre.
    Enveloppez-la dans un tissu de soie noire et rangez-la à l’abri des regards indiscrets.
     
    Les miroirs sont également en usage dans la pratique de la clairvoyance.
    On utilise une plaque de cuivre polie, légèrement concave. Le miroir sera circulaire et d’un diamètre de cinquante centimètres.
    Posez-le debout sur une table couverte d’un tissu noir. Un faible éclairage devra régner dans votre chambre. Consacrez le miroir puissamment. Faites des fumigations d'encens pur tout autour de lui. Pour ce qui est de la pratique, regardez la surface du miroir comme si vous regardiez l’infini du Cosmos. Ne bougez surtout pas. Les ombres du miroir s'évanouiront, il s’éclairera et des scènes entières défileront devant vos yeux.
    En fin de séance, vous recouvrirez le miroir avec un tissu de soie noire.
     
    Je vous conseille de faire brûler de l’encens pur en abondance pendant toute la séance de clairvoyance. Cela élèvera fortement vos vibrations physiques et psychiques. L’usage d’un miroir noir donne également de bons résultats ; il suffit de remplacer la plaque de cuivre par une plaque concave, d’une quelconque matière, peinte de couleur noir mat (non brillant), et de même dimension que la plaque de cuivre. L’utilisation du miroir noir est identique à celle du miroir de cuivre. Le passé, le présent et l’avenir se révéleront à vous.. Usez de ce pouvoir uniquement dans le but d’aider les autres dans tous les domaines de la vie.
    Dans la nature, vous pouvez aussi pratiquer la clairvoyance.
    Allez au bord d’un lac isolé et peu fréquenté par les hommes. Rendez hommage aux Esprits de la Nature de l’Eau. Posez ensuite votre regard sur la surface du lac et regardez dans l’infini sans penser. Après un certain temps, vous apercevrez au milieu du lac une zone sombre de forme circulaire. De cet endroit s’élèveront des champs de force ressemblant à des nuages. Subitement, entre la zone sombre et les nuages, vous verrez les scènes recherchées. A la fin de votre voyance, inclinez-vous devant les Esprits de la Nature (Elémentals) du lieu, en les remerciant des résultats obtenus.
     
    Pour revenir à l’usage de la sphère de cristal ou du miroir, il existe une autre manière de l’utiliser. Elle est splendide et glorieuse ; c’est la communication avec les Entités de Lumière et de Sagesse lors de la pratique des Evocations.
    Vous en découvrirez tous les détails dans le cinquième livre, celui de l’Ether.
     

    La pureté intégrale
     
    Pureté du cristal, pureté du lotus, pureté de l’eau, pureté de la lumière, pureté du cœur, pureté de l’esprit, le germe de la pureté est universel. Regardez la pureté de l’amour d’une mère pour son enfant dont les yeux brillants de pureté s’élèvent vers sa nourricière tendrement aimée. La pureté est inséparable du monde ; elle est la vie même, tout dans la nature est pureté en soi.
    Même ce que l’on considère, en se fiant à l’apparence, être impur ou impropre, renferme en soi le joyau de la pureté.
    Toujours prête à surgir du plus profond de la matière, la pureté est son origine ; elle est son esprit, sa vitalité, sa raison d’être.
    La pureté se communique à tout, rien ne peut lui faire obstacle ; ce qui est pur le demeurera éternellement et ce qui ne semble pas pur le deviendra inexorablement. La semence de la pureté est en tout être humain ; même le criminel la possède, et un jour elle germera en son cœur et son esprit. Il deviendra le facteur même de la pureté immaculée. Pardonnez le mal fait par les autres, mais sachez qu’un mal apparent peut apporter un bien dans le futur ; ce «mal» avait la racine du bien en lui aussi.
    La pureté guide les hommes et les femmes à s’aimer en profondeur, en toute splendeur ; elle jaillit du plus profond de notre être et nous inonde intégralement.
    Voyez comme tout vibre autour de vous, cette vie intense ; cette vibration continue est pureté pour tous ceux qui la comprennent, qui s’en imprègnent et la boivent à satiété.
    La pureté élèvera vos cœurs, fera s’évanouir vos lourdes pensées ; elle sera la mère de tous vos sentiments. Les sentiments les plus nobles seront vécus intensément et les moins nobles seront transmués comme le plomb en or. Le plomb devient l’or uniquement par la présence de l’or dans ses fibres les plus intimes. L’alchimie de l’être est réalisable par la pureté ressentie et découverte en tout être et toute chose.
    Baignez-vous dans les rivières, les lacs et les mers ; l’eau recèle la pureté véhiculée par les Esprits de la Nature. Non seulement l’eau nettoiera votre corps, mais aussi votre cœur.
     
    Plongez-vous dans l’ondée de la pureté, elle se répandra universellement.