• Cheveux d’étoiles


    Cheveux d’étoiles

    Quand la nuit des étoiles assoupit l’été
    Et que s’allume la lanterne sidérale
    Enrobée des brumes voilant sa nudité
    Aux yeux fixés sur son intimité astrale,

    Comme l’âme d’un élu d’amour se suspend
    Aux lèvres, gonflées de rêves, de sa déesse
    Pour admirer la sublimation qui descend :
    Traînées en or, bronze et vermeil, douce finesse

    Des cheveux d’anges, filaments illuminés
    Ondulant derrière les étoiles filantes,
    Les élégantes à la chevelure incendiée
    Hâtent leur traversée du ciel, agonisantes,

    Pour s’éteindre bien au-delà de l’horizon
    Et emmènent dans leur néant les vœux secrets
    Que les Dieux aux fulgurants éclairs de passion
    Epingleront au clair de lune, exaucés.


    Michèle BRODOWICZ

    07 avril 2002


    <script src="http://www.kazeo.com/stat.php?id_auteur=261&id_poeme=909"></script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :