• Arche d'alliance

    L'Arche d'alliance "Aron" en hébreu, également appelée l'Arche de YHWH ou encore l'Arche du témoignage, était un coffre oblong de bois recouvert d'or. Le mot ARON (Arche), provient de la racine "AR" signifiant Lumière et du suffixe "ON" signifiant la force; Soit ARON "La Force Lumière", ou "La Lumière qui est Force" ! d'où son caractère sacré, car elle représentait la présence Divine. L'Arche, était le plus ancien et le plus sacré des symboles religieux des Israélites. Le propitiatoire surmonté de deux Kérubim, qui en formait le couvercle, était considéré comme le trône, la résidence terrestre de Jéhovah (Exode 25:22). Lorsque le tabernacle fut terminé, l'arche fut mise dans le Saint des saints, le lieu le plus saint de l'édifice (1 Rois 8:1–8).
    Selon les écrits bibliques, l'Arche d'alliance, également connue sous le nom d'Arche perdue, aurait contenu les tables de la Loi (Dix Commandements) données à Moïse sur le mont Sinaï.


    Récit biblique 

    La vision d'un artiste de la fin du XIXe siècle représentant l'Arche comme un coffre de style Renaissance et les chérubins comme des angelots de la tradition chrétienne de l'époque
    La description de l'arche se trouve dans la bible: le récit de l'Exode, au chapitre 25, des versets 10 à 21 :
    « Ils feront donc une arche en bois d'acacia, longue de deux coudées et demie, large d'une coudée et demie, haute d'une coudée et demie.
    Tu la plaqueras d'or pur; tu la plaqueras au-dedans et au-dehors et tu l'entoureras d'une moulure en or.
    Tu couleras pour elle quatre anneaux d'or et tu les placeras à ses quatre pieds : deux anneaux d'un côté et deux anneaux de l'autre.
    Tu feras des barres en bois d'acacia, tu les plaqueras d'or
    et tu introduiras dans les anneaux des côtés de l'arche les barres qui serviront à la porter.
    Les barres resteront dans les anneaux de l'arche, elles n'en seront pas retirées.
    Tu placeras dans l'arche la charte que je te donnerai.
    Puis tu feras un propitiatoire en or pur, long de deux coudées et demie, large d'une coudée et demie.
    Et tu feras deux chérubins en or ; tu les forgeras aux deux extrémités du propitiatoire.
    Fais un chérubin à une extrémité, et l'autre chérubin à l'autre extrémité ; vous ferez les chérubins en saillie sur le propitiatoire, à ses deux extrémités.
    Les chérubins déploieront leurs ailes vers le haut pour protéger le propitiatoire de leurs ailes ; ils seront face à face et ils regarderont vers le propitiatoire.
    Tu placeras le propitiatoire au-dessus de l'arche et, dans l'arche, tu placeras la charte que je te donnerai. » 

    Son parcours

    De la sortie d'Égypte jusqu'à l'entrée des Israélites dans le pays de Canaan, l'arche est portée par les Lévites, qui marchent à trois journées devant les autres tribus. Elle fait partie du cortège qui permet la traversée du Jourdain sous la direction de Josué puis de celui qui permet de faire tomber les murailles de Jéricho, lors de sa conquête racontée dans le livre de Josué.
    Après l'installation des Israélites, l'arche demeure à Guilgal, puis Silo avant d'être placée dans le saint des saints par le roi Salomon.
    Si l'on se limite aux textes bibliques, d'après le canon des écritures juives, il semblerait que l'Arche, après avoir résidé de nombreuses années dans le temple de Salomon, ait purement et simplement disparu de la surface de la Terre. Dans le second livre des Maccabées, au chapitre 2, cependant, on trouve rapportée comme une légende que Jérémie aurait assisté ou participé au camouflage de l'arche lors de la destruction de Jérusalem au sixième siècle. C'est la source la plus ancienne et la plus autorisée, bien que très méconnue par les historiens :

    2 Maccabées 2, 4 Il y avait dans cet écrit qu'averti par un oracle, le prophète se fit accompagner par la tente et l'arche, lorsqu'il se rendit à la montagne où Moïse, étant monté, contempla l'héritage de Dieu. 2 Maccabées 2, 5 Arrivé là, Jérémie trouva une habitation en forme de grotte et il y introduisit la tente, l'arche, l'autel des parfums, puis il en obstrua l'entrée. 2 Maccabées 2, 6 Quelques-uns de ses compagnons, étant venus ensuite pour marquer le chemin par des signes, ne purent le retrouver. 2 Maccabées 2, 7 Ce qu'apprenant, Jérémie leur fit des reproches : "Ce lieu sera inconnu, dit-il, jusqu'à ce que Dieu ait opéré le rassemblement de son peuple et lui ait fait miséricorde. 2 Maccabées 2, 8 Alors le Seigneur manifestera de nouveau ces objets, la gloire du Seigneur apparaîtra ainsi que la Nuée, comme elle se montra au temps de Moïse et quand Salomon pria pour que le saint lieu fût glorieusement consacré."
    D'autres écrits, tels que ceux du Kebra Nagast, nous proposent un autre éclairage : l'Arche aurait été dérobée par Ménélik Ier (fils illégitime de Salomon et de la reine Makeda de Saba), suite à une visite à Jérusalem. La tradition du Kebra Nagast affirme par ailleurs que l'Arche se trouverait toujours dans le Saint des Saints d'une église chrétienne située à Aksoum : la cathédrale Sainte-Marie d'Aksoum. En fait après avoir été apportée en Éthiopie, dans une île du lac Tana, elle aurait été apportée à Aksoum au IVe siècle, par un roi, lors de la christianisation du pays. Actuellement, elle serait alors dans la cathédrale sous la protection d'un gardien qui est le seul autorisé à la voir et qui sort rarement de l'enceinte.

    L'Arche d'Alliance et islam
    Selon certaines interprétations, le Mahdi attendu sera celui qui va retrouver en un certain lieu l'Arche d'Alliance, laquelle contient les Lois originelles (non falsifiées) et il va les présenter comme argument aux sceptiques.
     
    Si cette arche a vraiment existée  et existe encore , mais ou est-elle vraiment? D'aprés tout ce que j'ai pu lire , voire, mon avis perso reste qu'elle soit encore en Ethiopie, enfin tout à chacun ses opinions.

    Arche d'alliance 1-1

    Arche d'alliance 1-2

    Arche d'alliance 1-3


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :